Chine : une usine accusée de pollution fermée

  • A
  • A
Partagez sur :

La Chine a ordonné la fermeture provisoire d'une usine de panneaux solaires dans l'est du pays après les manifestations qui ont mobilisé des centaines de personnes accusant le fabricant d'avoir pollué l'environnement et causé des cancers.

Des heurts avaient opposé jeudi, vendredi et samedi soir les forces de l'ordre à quelque 500 habitants du village de Hongxiao qui s'étaient rassemblés dans la ville de Haining (province du Zhejiang) pour exiger des explications sur la mort de nombreuses quantités de poissons dans une proche rivière.

Les manifestants affirment également que la contamination industrielle avait provoqué au moins 31 cas de cancers chez les riverains, dont six leucémies.

Jeudi soir, ils ont fait irruption dans une usine de la société Jinko Solar, où ils ont saccagé des bureaux et retourné des véhicules avant d'être repoussés par la police. Les heurts s'étaient poursuivis au cours des soirées de vendredi et samedi.