Brésil : Rio et Sao Paulo reculent sur les prix

  • A
  • A
Partagez sur :

Sao Paulo et Rio de Janeiro ont abaissé les prix des transports en commun, après des manifestations massives dans les rues du Brésil contre la hausse des tarifs de ces services, ont indiqué mercredi les autorités de ces deux villes. "Nous allons suspendre l'augmentation et revenir au prix d'avant" des tickets du métro, du train et de l'autobus, a annoncé le gouverneur de l'Etat de Sao Paulo, Geraldo Alckmin. Simultanément à Rio, le maire Eduardo Paes a, lui aussi, annoncé la baisse du prix du ticket de bus uniquement.

Le Brésil est confronté à une agitation sociale sans précédent depuis 20 ans, avec des manifestations quotidiennes de jeunes Brésiliens sur tout le territoire, qui dégénèrent régulièrement en violences. Elles ont commencé il y a une dizaine de jours à Sao Paulo contre l'augmentation du prix des transports et les critiques se sont élargies, en pleine Coupe Fifa des Confédérations (15-30 juin), à la précarité des services publics de base dans ce pays, stigmatisant les sommes colossales investies pour la préparation du Mondial-2014, dont la Coupe des Confédérations constitue une répétition générale en miniature.