L'ex-Ballon d'Or Ronaldinho emprisonné depuis un mois au Paraguay

, modifié à
  • A
  • A
Ronaldinho, le 6 mars, lors de son arrestation au Paraguay.
Ronaldinho, le 6 mars, lors de son arrestation au Paraguay. © Norberto DUARTE / AFP
Partagez sur :
Le Brésilien Ronaldinho, ancien champion du monde de football, est accusé d'être entré au Paraguay avec de faux papiers et emprisonné depuis un mois à Asuncion. Des vidéos du joueur circulent sur les réseaux sociaux, le montrant balle au pied au milieu des autres détenus.

L'ancienne star mondiale du football, le Brésilien Ronaldinho, accomplira lundi un mois en détention au Paraguay, où il est emprisonné pour usage de faux passeports. Lui et son frère ont été arrêtés le 6 mars, accusés d'être entré sur le territoire paraguayen en possession de faux passeports et placés en détention provisoire.

Ronaldinho était arrivé à Asuncion pour faire la promotion d'un livre et participer à diverses opérations de bienfaisance. L'ancien joueur du FC Barcelone et du PSG se trouve pour l'heure dans une cellule improvisée, le bureau d'une caserne de police de la capitale Asuncion. Son procès est à l'arrêt depuis l'entrée en vigueur des mesures pour endiguer la pandémie de covid-19, figeant l'activité judiciaire au moins jusqu'à Pâques.

Passeport confisqué en 2018

Aux côtés de son frère Roberto, le champion du monde 2002 aurait perdu un match de football face à deux autres prisonniers, l'un condamné pour meurtre et l'autre pour vol. Une nouvelle qui a circulé sur les réseaux sociaux. Selon les informations recueillies par le quotidien espagnol El Mundo auprès de son ex-coéquipier, Carles Puyol, Ronaldinho dispose d'un portable et peut ainsi communiquer avec ses amis.

La justice brésilienne a privé Ronaldinho de passeport fin 2018, à la suite de sa condamnation à une amende de 2,5 millions de dollars (environ 2,25 millions d'euros), qu'il n'a jamais payée, pour avoir construit une jetée sans autorisation au bord d'un lac dans une aire protégée, selon les médias brésiliens.