Parti vivre à l'île Maurice, il touche 134.000 euros d'allocations chômage en France

, modifié à
  • A
  • A
L'homme a touché les allocations frauduleusement pendant deux ans (photo d'illustration).
L'homme a touché les allocations frauduleusement pendant deux ans (photo d'illustration). © AFP
Partagez sur :
L'homme, ancien cadre d'une société informatique, a été condamné à un an de prison ferme à Nantes. 

Deux ans de fraude, et un an de prison ferme. Un ancien cadre qui vivait à l'île Maurice tout en touchant les allocations françaises de Pôle emploi a été condamné par le tribunal correctionnel de Nantes en son absence, jeudi, rapporte Le Parisien

134.000 euros en deux ans. À l'âge de 55 ans, l'homme, originaire de Loire-Atlantique, était parti vivre à l'île Maurice avec sa femme, d'origine malgache, devenant gérant d'un club de plongée. En parallèle, il actualisait son statut sur le site de Pole emploi, continuant de toucher les allocations. En l'espace de deux ans, le quinquagénaire a ainsi perçu 134.000 euros, présentant systématiquement des "excuses plausibles" lorsque l'organisme s'interrogeait sur sa situation. 

Un club "paradisiaque". "Des recherches ont été faites sur internet : ce centre de plongée a l'air tout a fait paradisiaque, mais il semble avoir été monté pour partie avec des allocations chômage", a commenté le président du tribunal à l'audience. Son épouse a été condamnée à six mois de prison ferme. Tous deux devront rembourser les allocations perçues. 

Les + lus