Mort de Nolan : pour l'avocate de la famille, le fabricant de steaks contaminés doit "enfin assumer ses responsabilités"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le petit Nolan, âgé de dix ans, est décédé, samedi, après avoir été intoxiqué par une bactérie présente dans des steaks hachés Lidl. Alors que des procédures judiciaires sont en cours pour déterminer le degré de responsabilité du producteur de ces steaks, l'avocate de la famille lui demande d'"assumer ses responsabilités". 

À seulement dix ans, Nolan est décédé, samedi, des suites de son handicap, révèle Le Parisien. Il faisait partie des quinze enfants qui avaient mangé des steaks hachés vendus par Lidl, en 2011, dans les Hauts-de-France. Le petit garçon avait ingéré, à 23 mois, l'un de ces steaks contaminés par la bactérie Escherichia coli. Après cette intoxication, Nolan a vécu huit ans de calvaire. 

À cause de la bactérie, Nolan a été victime de graves dommages neurologiques. Il ne pouvait plus marcher, ni parler, ni s'alimenter. Il vivait en fauteuil roulant et ses os se cassaient très facilement. Atteint de diabète, "il était alimenté par sonde" avec "des prises de médicaments plusieurs fois par jour, des séjours réguliers à l'hôpital", a expliqué à l'AFP Me Florence Rault, l'avocate de la famille de Nolan. "Son corps a fini par lâcher", "conséquence de toutes ces pathologies qui n'ont fait que s'aggraver et qui ont complètement détérioré" son état de santé. 

Pour ne pas avoir effectué des contrôles sur les steaks hachés produits par son entreprise, Guy Lamorlette a été condamné en 2017 à trois ans de prison dont deux ferme et 50.000 euros d'amende. Après sa condamnation en appel, l'avocat de Guy Lamorlette avait indiqué envisager très sérieusement de déposer un pourvoi en cassation.

"Un tout petit peu de décence"

Après la mort du petit garçon, Me Florence Rault souhaite que le chef d'entreprise renonce à déposer un pourvoi en cassation. "Maintenant que Nolan est parti, on pourrait espérer qu'il fasse preuve d'un tout petit peu de décence", affirme-t-elle, au micro d'Europe 1. "Il serait peut-être temps d'arrêter les procédures et de prendre en considération la condamnation qui a été prononcée et d'assumer enfin ses responsabilités."

Il "n'a pas payé de dommages et intérêts" à la famille de Nolan pour l'instant, a déploré Me Florence Rault à l'AFP, ajoutant que "les parents de Nolan sont dans le plus grand désespoir et le plus grand dénuement". "Ils s'étaient beaucoup endettés pour subvenir aux besoins de Nolan et n'ont pas de quoi faire face aux frais d'obsèques", a-t-elle souligné.

En 2011, quatorze autres enfants ont été intoxiqués en mangeant ces steaks hachés. Si Nolan était de loin le plus lourdement atteint, certains enfants ont encore aujourd'hui de graves séquelles avec notamment d'importantes insuffisances rénales. 

Europe 1
Par Victor Dhollande, édité par T.F

Les + lus