"Les images tournent dans ma tête" : la détresse du père de l'adolescent tué à Bondy

  • A
  • A
L'assassinat a eu lieu dans une maison de quartier de Bondy. 1:05
L'assassinat a eu lieu dans une maison de quartier de Bondy. © BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :
Quelques jours après l'assassinat à Bondy d'un adolescent de 15 ans, le père de la jeune victime se confie à Europe 1, et espère que justice sera faite. "Je n'ai jamais pensé qu'il y aurait des personnes armées comme ça, qui viennent tirer gratuitement", ressasse-t-il. 
TÉMOIGNAGE

L'enquête se poursuit à Bondy, quelques jours après l'assassinat d'Aymane, un adolescent de 15 ans tué par balle dans une maison de quartier de la commune de Seine-Saint-Denis. Lundi, deux frères de 17 et 27 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire. De leur côté, les parents de la victime, dévastés, attendent l'inhumation de leur fils depuis l'Algérie, où ils ont trouvé refuge, souhaitant pour l'instant rester à l'écart de Bondy. 

Contacté par Europe 1, le père d'Aymane confie ressasser toujours les images du drame. "Mon fils est mort dans mes bras. J'ai toujours les images qui tournent dans ma tête", raconte-t-il. "Quand il est tombé par terre, quand je commence à essayer de lui parler et qu'il ne me répond pas…"

La famille réclame justice

"Je n'ai jamais pensé qu'un jour, mon fils serait tué devant mes yeux", poursuit le père de famille. "Je n'ai jamais pensé qu'il y aurait des personnes armées comme ça et qui viennent tirer gratuitement. Ce sont des gamins…" Des gamins avec lesquels son fils aurait déjà eu plusieurs altercations parfois violentes. La famille, elle, demande que justice soit faite.

Europe 1
Par Damien Mestre, édité par Antoine Terrel