Chanteloup-les-Vignes : affrontements entre jeunes et forces de l'ordre

  • A
  • A
Les policiers ont dû faire usage de leurs armes de défense. (image d'illustration)
Les policiers ont dû faire usage de leurs armes de défense. (image d'illustration) © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Des jeunes ont pris à partie les forces de l'ordre au cours de la nuit, dans un quartier sensible de Chanteloup-les-Vignes, poussant la police à faire usage d'armes de défense.

Le quartier de la Noé à Chanteloup-les-Vignes, dans les Yvelines, a été dans la nuit de mardi à mercredi le théâtre d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre. Peu après minuit, des pompiers accompagnés de policiers sont intervenus pour éteindre un feu de poubelles dans ce quartier sensible, où l'école maternelle avait été ravagée en avril par un incendie criminel. Les policiers ont alors "fait l'objet de jets de projectiles par une soixantaine d'individus" qui ont ensuite chargé dans leur direction, d'après les forces de l'ordre.

Usage des armements de défense. Les policiers ont fait usage de leurs "armes intermédiaires" (armes non létales type Flash-Ball, taser...), puis se sont repliés pour demander des renforts. Un second assaut du groupe de jeunes les a obligés à utiliser de nouveau leur armement de défense. Les individus se sont ensuite dispersés "en plusieurs petits groupes" avant de se regrouper pour "confectionner des barrages de fortunes à l'aide de détritus et de poubelles", empêchant des riverains de regagner leur domicile.

Soudaine montée de violences. Le calme est revenu à 1h30, permettant aux habitants de rentrer chez eux. Aucune interpellation n'a eu lieu et les forces de l'ordre n'ont déploré aucun blessé. La police a saisi "deux boules de pétanques et plusieurs pierres de ballastes SNCF" pour les besoins de l'enquête. Pour le moment, aucun élément n'a été avancé pour expliquer cette soudaine montée de tension dans le quartier. Les violences urbaines sont régulières à la Noé, où a été tourné le film La Haine

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP

Les + lus