Un gendarme se suicide dans sa caserne

  • A
  • A
Partagez sur :

Un major de gendarmerie de 44 ans s'est suicidé en milieu de semaine avec son arme de service dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Pontvallain (Sarthe) dont il était le commandant, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

Le major, qui comptait 24 ans de service, a été retrouvé mort jeudi matin à son bureau, a indiqué sur son site internet l'association Gendarmes et citoyens, précisant qu'il avait été affecté en octobre 2012 au commandement de la brigade de Pontvallain, à une trentaine de kilomètres du Mans. Selon le Maine Libre, le gendarme n'a pas laissé de mot pour expliquer son geste.