Hand : "les tricheurs sont les enquêteurs"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Trop c'est trop". Pour Antoine Camus, l'avocat de Jeny Priez, la compagne de Luka Karabatic, tous deux mis en cause dans l'affaire du match de handball présumé truqué, "trop d'entorses sont faites dans ce dossier".

Interrogé par Europe 1, l'avocat de la présentatrice télé a décidé de "sortir de [sa] réserve" car "les droits de la défense ne sont plus assurés". "Dans ce dossier, les tricheurs sont les enquêteurs de Nanterre. Ils ont décidé de faire de ce dossier un dossier hors normes, ils ont décidé que le match était truqué et que c'est par Jeny Priez qu'ils le démontreraient", s'est-il emporté sur Europe 1 mardi matin.

"Vous imaginez la pression ?"

"J'ai appris hier qu'on avait donné lecture aux avocats des joueurs des procès-verbaux d'auditions de Jeny Priez (...) On essaie de la faire passer pour une balance", déplore-t-il encore. Me Camus dénonce un autre "abus", "lorsqu'ils ont tenté de la menacer, de l'intimider hors de ma présence". "Ils lui ont dit qu'elle avait intérêt à parler, que la carrière des joueurs était finie et que la sienne n'allait pas tarder non plus. Vous imaginez la pression pour une gamine de 26 ans ? C'est scandaleux".

L'avocat a donc annoncé avoir "pris la décision de le dénoncer officiellement auprès du bâtonnier de Paris, de celui de Montpellier et j'ai pris la décision aussi de saisir le procureur général".