Votre écran de smartphone à fleur de peau

  • A
  • A
1:29
© YOSHIKAZU TSUNO / AFP Une autre invention de Someya : le nano-capteur de pression
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

Un film transparent extrêmement fin pourrait se coller sur notre peau et servir d'écran.

Il est l’heure de faire un bond dans le futur, avec vous Nicolas Carreau et votre chronique innovation. Ce matin, vous regardez la télé sur la paume de votre main…

En tout cas, ce sera sans doute bientôt possible. Des scientifiques japonais ont mis au point une sorte de deuxième peau qui se colle sur la vraie, sur le dessus de la main par exemple et qui permet d’afficher des informations lumineuses, comme sur un écran de smartphone.

Ils collent un écran transparent sur la peau en fait…

C’est mieux que ça, c’est vraiment une deuxième peau. C’est extrêmement fin : trois micromètres d’épaisseur. Dans ce film, conçu dans une matière spéciale, sont intégrées de minuscules diodes électroluminescentes et un tout petit capteur qui mesure notamment le rythme cardiaque et le taux d’oxygénation du sang.

Et donc, si je comprends bien, les données récoltées par le capteur s’inscrivent sur la main…

Exactement. Comme sur votre smartphone, mais là, on a l’illusion que les chiffres sont directement écrits sur la peau. Le principe fonctionne, même si, pour l’instant, ce n’est qu’un prototype de l’université de Tokyo. Il reste quelques problèmes à régler encore : l’autonomie notamment. Mais imaginez, Wendy, on pourrait un jour abandonner les portables au profit de ce petit film plastique à coller sur la peau, regarder une vidéo dans la paume de notre main ou téléphoner en faisant le geste du téléphone... Vous savez, en pliant tous les doigts sauf le pouce et l’auriculaire !

L’électronique fera partie de nous d’une certaine façon, les possibilités semblent infinies…