ROSS, "Terminator" des emplois juridiques

  • A
  • A
1:36
© FRANCOIS GUILLOT / AFP
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

Un cabinet d'avocats vient d'acquérir la première intelligence artificielle spécialisée dans les faillites d'entreprises.

Ce matin un robot avocat !

Oui il s'appelle "Maître ROSS", spécialiste des faillites d'entreprises et vient d'être embauché par un cabinet d'avocats, BakerHostetler. 

Il a quelle tête ? 

Alors il ne pourra pas "plaider" au tribunal en physique, il n'est qu'une intelligence artificielle. Donc vous ne pourrez pas lui serrez la main Wendy... Son intérêt est qu'il est capable de comparer des milliers de documents juridiques. Il se met à jour sur l'évolution de la Loi et prépare les affaires des avocats de chair et de sang. Un outil hyper-sophistiqué capable d'apprendre et de s'améliorer.

Avant ce travail été effectué par des salariés...

Effectivement, il remplace donc des travailleurs. Ses compétences recouvrent celles d'une armée de jeunes avocats. Ce problème est récurrent : la technologie augmente-t-elle le chômage ? ROSS s'il est moins cher pour les cabinets, détruit dans le même temps des emplois. Les avocats ne sont pas les seuls concernés, pratiquement chaque métier trouvera bientôt son équivalent robotique. Les taxis avec les voitures autonomes, les hôtesses de caisses avec l'automatisation en super-marchés, même les journalistes ! Il existe des logiciels pour écrire des articles basiques sur Internet. 

Vous ne nous faites plus rêver, mais carrément peur !

Oui, mais il faut se préparer au futur !