A la découverte du Jura : la reculée de Baume-les-Messieurs et la cancoillotte

  • A
  • A
7:15
© Europe 1
En balade ce week-end est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Tous les samedis et dimanches, Vanessa Zhâ et Olivier Poels nous font découvrir quelques pépites du patrimoine français. Direction aujourd'hui le Jura, sur la route des vins jaunes et des reculées du département.

Direction la Franche-Comté ce matin. Avec vous Vanessa, on va découvrir un coin du Jura préservé, au sud du département. 

Dans une enclave verte, coincée entre Besançon et la frontière. On est sur une des plus grosses concentrations de reculées. Ce sont des sortes de canyons, très spécifiques du Jura. Pour faire simple, le calcaire blanc a été creusé au fil des siècles, des millénaires même, par un filet d’eau, ce qui a formé des canyons avec 250/300 mètres de hauteur. Ce qui fait qu’on a l’impression d’être au bout du bout du Jura.

Et la plus belle des reculées, on la trouve dans un des plus beaux villages de France, celui de Baume-les-Messieurs. C’est une abbaye qui a donné son nom à ce village de caractère au 7e siècle. Cette abbaye a une histoire magnifique, que Dominique Brunet de l’office de Lons-Le-Saunier nous raconte : "C'est de Baume-les-Messieurs qu'est parti Bernon, le moine fondateur de l'abbaye de Cluny, laquelle est devenue l'abbaye référante de toute l'Europe chrétienne. Au fond de ce petit îlot de verdure magnifique et sauvage, il y avait un germe de spiritualité qui a donné naissance à la plus grande abbaye de toute l'Europe chrétienne."

Cette spiritualité transpire dans le paysage, avec cascades de tuffs, parmi le plus belles d’Europe. A côté de la grotte, Baume-les-Messieurs est un village de caractère, un décor de film. On pourrait aller y tourner le Hobbit ou le Nom de la rose.

On est sur la route des vins du Jura.

Exactement, Château-Chalon est un peu plus au nord. C’est au contraire un village perché sur un éperon rocheux où on cultive des vignes, ce qui donne naissance à ce fameux vin jaune du Jura. Il possède un petit goût de noix et met six ans et trois mois à sortir des fûts.

Si vous voulez approfondir vos connaissances sur les vins, vous pouvez aller à la Maison de la Haute Seille. Ce village invite à la flânerie, avec son côté hors du temps. C’est un très beau village de pierres, avec beaucoup de caractère, classé "plus beaux villages de France", avec des jardins en Restanque, une abbaye, "l’abbaye des Abbesses", qui accueillait toutes les filles de la grande bourgeoisie à l’époque.

D’ailleurs, si vous voulez vous retrouver dans cette école d’antan, vous pouvez aller aussi faire un saut dans une école d’autrefois à visiter. Là, vous allez pouvoir voyager dans le temps en vous asseyant pour écrire à la plume une dictée. Vous vous retrouverez aussi avec votre bonnet d'âne avant de partir profiter de la vue que l’on a du belvédère sur la reculée de Château-Chalon. On aperçoit d’ailleurs au loin le château d’Arbois des ducs de Bourgogne.

Et puis si on parle de Château-Chalon, il y a Arbois aussi Vanessa.

Arbois qui est évidemment la capitale des vins du Jura. Là, vous avez la possibilité de faire des balades entre les vignes et d'aller aussi visiter la maison Pasteur, maison des Illustres où vous allez pouvoir voir son laboratoire, là où il a travaillé sur les fermentations et la pasteurisation. Sa scénographie a été complètement moderniser. Vous allez même rencontrer Pasteur, enfin son hologramme. Il va vous surprendre et vous raconter des dizaines d'anecdotes : qu’il a inventé le lit à tirer pour des histoires de propreté...

Côté hébergement Vanessa ?

Si on reste à Arbois et à la Closerie des Capucines à Château-Chalon, il y a le Bouchon du château. Et puis à Baume-les-Messieurs, il y a la Grange.