A la découverte de Marseille

  • A
  • A
3:08
Balades gourmandes est une chronique de l'émission Toute l'info du week-end
Partagez sur :

Chaque dimanche, Vanessa Zhâ nous emmène à la découverte du patrimoine français. Aujourd'hui : escapade dans la ville la plus ensoleillée de France.

Les escapades culturelles de Vanessa Zhâ, ce matin pour fuir le blues hivernal vous nous avez concoctés un week-end ensoleillé mais aussi coloré à Marseille qui arrive en tête du palmarès des villes les plus ensoleillées de France en 2017.

Un weekend ensoleillé assuré puisque Marseille pulvérise le record d'ensoleillement annuel, juste devant Nice, et un weekend coloré en effet. On part découvrir -ou redécouvrir-la cité phocéenne à travers un parcours Street art : une manière ludique et décalée  de sillonner la ville et l’histoire de ses quartiers.

Allez c’est parti on commence par où ?

Par le quartier du street art par excellence, Le Cours Julien, "le cours Ju" comme disent les marseillais. En plein centre-ville, dans le 6 eme une place autour de laquelle partent des ruelles recouvertes de graff. Les commerçants font appel aux artistes du street art pour donner de la vie à leur vitrine, leurs rideaux de fer. Ce qui donne une ambiance assez particulière et on retrouve souvent la bonne mère dans les peintures murales, les pochoirs "la bonne mère", la basilique Notre dame de la Garde, cette église qui garde et veille sur tous les marseillais en haut de sa colline sur le port. Le symbole de Marseille.

Et est-ce que le street art a aussi investi le vieux quartier du Panier

Ah le Panier, le quartier pittoresque. C’est là qu’on retrouve vraiment toute l’âme marseillaise. Le quartier où se sont installés les immigrés venus d’Italie ou du Maghreb à la descente des bateaux, mais c’était aussi le quartier des marins (quand ils ne parcouraient pas le globe, d’ailleurs une coutume voulait que dans chaque maison du panier on garde un lit vide pour accueillir un marin débarqué à tout moment). Et bien oui le Panier aussi a le droit aussi à ses graffs.

Des artistes nomades de talent qui viennent de partout, y a même une grosse star, Vanessa

Oui qui habille les murs du monde entier avec ses  photographies, Jr évidemment :

J’adore JR. Alors, les infos pratiques pour la visite Street art de Marseille ?

On se renseigne Auprès de l’office du tourisme, ça dure deux heures. Vous serez incollable aussi sur tout, même les techniques, et les ateliers marseillais. Sachez qu’il y a aussi des ateliers si vous voulez vous y mettre ou vos enfants  avec Massillia graffiti.

Où pose t on nos pochoirs, bombes, affiches et valises ?

Le Couvent dans le quartier du Panier et la Résidence du Vieux-Port : hôtel de charme avec vue sur le Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde.