A la découverte de la Suisse : la Route 66 de l'Europe et une blanquette de poissons de lac

, modifié à
  • A
  • A
8:19
© Europe 1
En balade ce week-end est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Tous les samedis et dimanches, Vanessa Zhâ et Olivier Poels nous font découvrir quelques pépites du patrimoine français. Aujourd'hui, on traverse la frontière franco-suisse pour emprunter la Route 66 de l'Europe, un grand Tour de Suisse de 1.600 km.

Ce matin, on part en balade en Europe pour un road trip sur la Route 66... Vous ne vous trompez pas Vanessa ? Ce n'est pas plutôt aux États-Unis ?

Et bien non, je vous emmène sur la route 66 de l’Europe, sur le Grand Tour de Suisse, une manière de sillonner le pays en évitant les autoroutes, et à notre rythme. Ce grand tour, il fait 1.600 km et peut être réaliser en 7 jours si on roule en moyenne 5 heures par jour. Mais on peut aussi l’emprunter par tronçon, par thème : le tour des grandes villes, celui des sites de l’Unesco, des 22 lacs, de la gastronomie… Tout est balisé par 625 panneaux, vous ne pouvez pas vous perdre. Et la route se fait dans le sens des aiguilles d’une montre : normal, on est au pays de l’horlogerie suisse. 

Et alors vous, vous avez choisi de faire la route des musées insolites.

Il y en a une vingtaine en Suisse. Et il y en a une dont j’ai vraiment envie de vous parler aujourd’hui, qui est sorti de terre il y a 4 ans , après une quinzaine d’années d’attente : c’est le Musée Chaplin, le Chaplin World Bye Grevin. Il se trouve dans le canton de Vaud, sur la Riviera suisse, à Corsier-sur-Vevey. Ce musée, c’est un bon mix de culture et de divertissement puisque on visite son manoir, le manoir de Ban, dans lequel il a vécu avec sa famille les 25 dernières années de sa vie, puisque le maccarthysme lui interdisait de revenir aux États-Unis.

Ce qu’il y a de sympa, c’est qu’on découvre un homme très attaché à sa vie de famille, ses enfants. Il y a aussi des photos des films et puis on découvre le cinéaste qu’il était, encore plus acharné qu’on ne pensait. On apprend entre autres que c’est au manoir de Ban qu’il a tourné La comtesse de Hong-Kong avec Sophia Loren et Marlon Brando.

J’imagine justement que le musée projette des extraits de ses films. 

Oui et la scénographie est assez bluffante. Ils ont recréé un grand studio hollywoodien. Là, vous déambulez dans les décors de ses plus grands films, pendant que les images du film en question sont projetés tout autour de vous à 360°. Vous êtes en immersion totale au milieu de son univers, mais entouré d’une trentaine de ses personnages crées par Grevin : Churchill, Keaton… Donc c’est réussi, on en reste bouche bée, muet...  

Et quand il sortait de son manoir, il faisait quoi ? 

Il sortait assez souvent déjeuner au restaurant. Il aimait bien se balader au bord de l’eau, plus en voiture qu’à pied. C’est vrai que c’est assez dépaysant puisque vous longez le lac Leman, le long du coteau, le long des vignes. Les vignobles, dont ceux du Lavaux classés au patrimoine mondial de l’Unesco sont en terrasse jusqu’aux pieds du lac Léman, c’est un incontournable.

Et pour suivre la route des vignobles, il suffit de suivre la route du grand tour de Suisse, vous apercevrez même la chaîne des Alpes à l’horizon. Ce qu’il y a de magnifique, c’est la lumière et les eaux du lac. On dit que le Lavaux, c’est la terre des trois soleils : il y a le soleil, le soleil qui se réfléchit dans les eaux, ce qui lui donne un effet bleu miroir, et puis l’été, avec la chaleur, la lumière se réfléchit dans les murets. 

Et qu’est-ce que vous nous conseillez comme dernier stop ? 

Montreux ! Est-ce que vous savez qui a "lancé", mis à la mode, Montreux ? Jean-Jacques Rousseau avec La nouvelle Héloïse. Souvenez-vous, les deux héros, Julie et son précepteur Saint Preux, s’aiment en cachette à Clarens, le quartier ouest de Montreux aujourd’hui. Et c’est un tel succès, qu’à la sortie du livre à la fin du 18e siècle, beaucoup d’Anglais vont venir en pèlerinage sur les lieux du roman.

Lord Byron aussi va y ajouter une petite couche avec son poème Le Prisonnier de Chillon, un clin d’œil au château de Chillon, celui que vous voyez posé sur un pic rocheux au bord du lac Leman. Avec l'arrivée d'une deuxième vague de touristes, le village de Montreux va ouvrir une première pension, un hôtel puis un second... Et il va devenir une vraie destination touristique avec l’arrivée de l’Orient-Express. 

Comment y va-t-on ?

Vous pouvez prendre le train, il y a le TGV Paris/Lausanne. Côté hotel, soit vous optez pour l’élégance de la belle époque avec le Fairmont Montreux Palace (Nabokov y a séjourné pour la petite histoire). Sinon, plus traditionnel et c'est celui que je préfère : le Coucou, un chalet suisse raffiné qui est à 1.200 m d’altitude à Caux.