Demain, que va devenir l'Airbus A380 ?

  • A
  • A
3:07
En attendant demain est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Avec seulement 251 ventes et 30 milliards d'euros de coût, l'A380 est un super avion autant qu'un super gouffre financier. Ce qui est sûr, c’est qu’il y en aura de moins en moins chaque année dans le ciel. Les compagnies qui s’en séparent et n'arrivent pas à les revendre d'occasion. Les appareils seront donc désossés et recyclés autant que possible.

L’assemblage du dernier Airbus A380 est en cours à Toulouse. Fin de carrière pour ce géant des airs, mais demain que va-t-il vraiment devenir ?

Ça dépend des compagnies ! L’an dernier, Air France a carrément éjecté ses 10 A380 de sa flotte.  Fin de l’histoire. Trop compliqué à exploiter, se justifie la compagnie compte tenu de sa taille hors norme. Air France les a remplacés par des appareils plus petits et surtout moins gourmands, des A350-900 qui consomment 20 à 30 % de kérosène en moins que le mastodonte. Stratégie inverse chez Singapour Air Line qui garde coûte que coûte ses 19 appareils. Elle investit même pour augmenter le nombre de sièges histoire de mieux rentabiliser les 14 liaisons aériennes assurées par ses A380. C’est aussi le super chouchou d’Emirates qui en compte 123 dans sa flotte et le dernier qui sera livré à l’été 2021 lui est promis. Ils ont parcouru plus d’un milliard de kilomètres et la compagnie se vante d’avoir transporté à bord plus de 105 millions de passagers. 

Pourquoi la production de l’A380 a-t-elle été stoppée ?

Il a coûté 30 milliards d’euros au lieu de 10 milliards, soit trois fois plus cher que prévu. C’est un super gouffre financier pour l’avion de tous les superlatifs.  Super jumbo, super révolutionnaire, plus de 800 passagers transportés dans ce géant du ciel, vaste et silencieux, Super symbole de la réussite d’Airbus face à Boeing mais aussi super échec commercial avec seulement 251 ventes au total. Entre la première livraison en 2007 et la dernière en prévue 2021, vont s’écouler seulement 14  petites années. Quelle courte carrière pour un avion ! C’est un record  même, l’A380 se retrouve donc déjà  à la retraite. À titre de comparaison, le Jumbo jet de Boeing le 747 existe toujours après 51 ans d’exercice.

On va pouvoir encore en profiter combien de temps ?

Cet avion  a une durée de vie d’environ  25 ans. S’il résiste au mouvement "Honte à l’avion", ça laisse du temps pour s’offrir un voyage dans cette espèce en voie de disparition. Ce qui est sûr, c’est qu’il y en aura de moins en moins chaque année dans le ciel. Les compagnies qui s’en séparent ne trouvent pas d’acheteurs sur le marché de l’occasion qui existe aussi pour les avions. Alors, la solution c’est direction la casse. Les appareils sont désossés de A à Z.  C’est le jackpot pour les sociétés spécialisées chargées de les démonter. Les pièces détachées comme  les trains d’atterrissage valent de l’or mais tout ne se vend pas. Il faut aussi recycler notamment les parties en plastique, 93% de l’A380 est recyclable. Voilà comment demain dans nos objets de la vie courante, bouteille, arrosoir, chaise, il y aura un peu de l’A380.