Bug de croissance chez Thermomix

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
2:49
Partagez sur :

Chaque matin, Carole Ferry fait le point sur l'actualité économique.

L'économie avec vous Carole Ferry, on s'intéresse ce matin au Thermomix, ce robot ménager, dont les ventes enregistrent un sérieux coup de frein.
Alors d'abord, si vous ne connaissez pas le Thermomix, je vous explique, c'est un robot ménager absolument incroyable parce que vous avez un bol avec une balance intégrée. Vous choisissez une recette, il vous dit quels ingrédients il faut mettre dans quelle quantité, vous mettez le tout en marche et hop ca ressort tout prêt. Ca cuit, ça pétrit, ça coupe tout seul, ça marche aussi bien pour des œufs en neige, qu'une salade de crudité ou pour un canard à l'orange. Magique mais pas gratuit, il faut compter entre près de 1.200 euros.
Et on ne peut pas l'acheter en magasin ?
Non, il se vend uniquement lors de réunions à domicile, comme les Tupperware. (A ce prix-là faut prendre le temps de démontrer que l'investissement en vaut la peine). Malgré le prix ça se vendait comme des petits pains jusqu'à présent, avec une croissance à deux chiffres depuis 14 ans ! Sauf qu'en  2017 coup de frein : les ventes sont en baisse de 15% en France, 22% en Allemagne.
Et alors comment ça s'explique ?
D'abord par la saturation du marché : le Thermomix commence à être dans toutes les cuisines de ceux qui ont les moyens de se l'offrir. Et puis surtout la concurrence s'est fortement développée. Depuis quelques années déjà de vrais challengers étaient arrivés sur le marché. Le compagnon de Moulinex, vendu  autour de 700 euros. C'est lui grignote le plus de part de marchés aujourd'hui. Il y aussi le cooking chef de Kenwood, là le prix est quasiment le même que pour le Thermomix.
Mais surtout la marque s'est pris de plein fouet récemment l'arrivée des produits dits d'entrée de gamme, des Thermomix low cost en quelque sorte, vendus par les discounters allemands Aldi et Lidl à moins de 300 euros, vous imaginez la différence.
Et selon les professionnels ils sont plutôt performants. Disons que c’est un peu la Rolls Royce et la Dacia du robot cuiseur. Je ne vais pas m’étaler sur les différences, vous avez des dizaines de blogs qui vous comparent très bien les uns et les autres.  Mais une chose est sûre, le Thermomix n'est plus seul sur le marché.
Sauf que le Thermomix est fabriqué en France, est ce qu'il y a un risque sur l'emploi ?
Vous avez raison, tous les Thermomix vendus dans le monde sont fabriqués en France. Dans l''usine de Cloyes sur le Loire en Eure et Loire : 400 salariés. Donc vous voyez l'allemand Thermomix c'est de l'emploi en France. Pas de panique pour autant,  la marque reste leader  pour le moment, avec encore 4 à 5.000 appareils qui sortent chaque jour de l'usine. Des conseillers qui viennent vous aider directement dans votre cuisine si vous en avez besoin. Mais Disons que dans les années qui viennent il faudra peut-être réadapter la recette du succès.

Les émissions précédentes