Qu’est-ce qu’on mange en pleine canicule ?

SAISON 2017 - 2018
  • A
  • A
2:33
Partagez sur :

Chaque matin, Marion Sauveur nous parle d'alimentation, de "mieux manger", de solutions concrètes pour changer ce qu'il y a dans notre assiette.

Coup d’œil sur notre alimentation avec Marion Sauveur. Ce matin, vous nous dites ce qu’il faut manger en cas de fortes températures.

Oui, puisqu’une nouvelle vague de chaleur est attendue pour la semaine prochaine et en cas de forte températures, il faut manger même si on n’a pas vraiment faim il faut absolument se nourrir pour ne pas affaiblir l’organisme, quitte à manger souvent des petites portions. L’idéal est de ne pas manger en trop grosse quantité, parce que plus on mange, plus la digestion est longue, plus ça nous pompe de l’énergie et qui dit énergie dit chaleur. L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) recommande de manger en quantité suffisante et surtout de ne pas se mettre à la diète.

Est-ce qu’il y a des aliments à privilégier ?

Oui, et ce n’est pas une surprise : il faut manger des légumes et des fruits, de saison bien sûr, ils sont riches en eau comme le melon, la pastèque, le concombre ou les courgettes. Et si vous devez en choisir un : privilégiez la pastèque, constituée à 92% d’eau, c’est le fruit le plus hydratant. Si la période de chaleur dure ne mangez pas uniquement des légumes ou des fruits crus. Une alimentation crue peut entraîner des problèmes de transits, c’est le cas pour la majorité d’entre nous.

Vous pouvez, par contre, déguster des légumes cuits, mais froid, comme dans les pays dans lesquels les températures avoisinent les 40 degrés. Le caviar d’aubergines, les poivrons marinés à l’huile d’olive ou la salade de haricots verts sont de bonnes alternatives. Autres options : les veloutés glacés et gaspachos. Autre recommandation : manger équilibré, et pas uniquement des légumes et des fruits, mais aussi des féculents et des protéines, pour avoir de l'énergie. Par exemple sous forme de tartares, makis ou sushis. Et pour réintroduire les nutriments éliminés lors de la transpiration, l’idéal est de saler vos préparations mais raisonnablement.

Il ne faut pas oublier de boire, au minimum 1 litre et demi d'eau par jour. Pour varier les plaisirs, vous pouvez consommer de l'eau gazeuse, de l'eau de coco, qui est peu sucrée, ou des eaux aromatisées, vous savez des fruits et des herbes infusés dans l’eau juste une heure. Pour débuter, essayez l’eau fraises - basilic. C’est délicieux.

Et en dessert, qu’est-ce qu’on peut manger ?

De la glace ! C’est l’idéal pour se rafraîchir. Mieux vaut privilégier les sorbets aux crèmes glacées, car ils sont plus riches en eau. Et on en a parlé : les fruits d’été sont idéaux en dessert !

Et Marion, il y a des aliments à éviter ?

Quand il fait chaud, il est déconseillé de manger gras. Oubliez le burger et les frites, qui vont demander beaucoup d’efforts à votre organisme pour être digérés et augmenter la température de votre corps. La viande rouge est également à proscrire, là aussi notre corps met longtemps à la digérer. Oubliez la côte de bœuf au barbecue sous un soleil de plomb, préférez un poisson grillé ou des brochettes de volaille. Et puis il faut oublier les desserts gras : les gâteaux et autres pâtisseries qui sont aussi difficiles et donc très longs à digérer.

A bannir enfin les boissons alcoolisées, elles déshydratent l'organisme, et avec la chaleur, l’alcool monte plus vite à la tête. Les sodas sont aussi à éviter : même s’ils désaltèrent sur le moment. Ils ne font que "restimuler la soif".

Les émissions précédentes