Respect du droit européen : le véritable atout de l'Europe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque matin, Axel de Tarlé décrypte l'une des actualités économiques marquantes du jour.

Le droit européen est tatillon, mais il séduit le monde des affaires.

En Europe, on respecte des choses toute simples, comme la présomption d'innocence. Ça parait tout bête mais on se rend compte que c'est précieux, le monde des affaires se rend compte que c'est précieux.
On pense bien sûr à Carlos Ghosn, dont le traitement a été jugé "d'inqualifiable" ce mercredi sur CNews par le patron du Medef (Geoffroy Roux de Bézieux) qui s'est dit "scandalisé" de voir que Carlos Ghosn se retrouver à nouveau en prison parce que, dit-il, on veut "l'empêcher de parler, l’empêcher de se défendre".
Évidemment, cette affaire n'est pas sans conséquence sur l'attractivité économique du japon. Geoffroy Roux de Bézieux le dit "Cela va dissuader beaucoup d'entreprises, beaucoup de cadres, beaucoup de patrons d'aller au Japon". Il ajoute que tout cela "nous rappelle l'intérêt de faire des affaires en Europe". Un continent où, dit-il, "on a heureusement une justice avec des droits de la défense".

 

Le "respect du droit" est finalement un atout économique pour l'Europe ?

C'est même un atout capital !
Regardez ce qu'il se passe dans la 5G (la nouvelle norme de téléphonie mobile). Les Américains sont en train de s'équiper d'antennes et d'équipements européens partout. Ils choisissent le finlandais Alcatel-Nokia ou le suédois Ericson. Pourquoi ? Non pas parce que la matériel européen est moins cher ou plus performant mais parce qu’avec les Européens, on peut avoir confiance. Alors qu'avec du matériel ou des antennes du Chinois Huawei, les Américains craignent d'être espionnés par Pékin.
De même, Microsoft a des ennuis en Chine. On accuse Microsoft d'aider les Chinois dans leur programme de reconnaissance faciale qui vise à surveiller les opposants politiques.

On le voit à l'inverse, travailler en Europe avec des Européens, c'est beaucoup plus rassurant. On sait que l'on est dans un espace où l'on respecte des règles.
C'est un atout très puissant dans la mondialisation avec un message tout simple "Investissez en Europe ou vos droits élémentaires seront respectés".