Réforme des Retraites : les "fonds de pension" arrivent en France !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Le gouvernement vient d’introduire des "fonds de pension" à la française. Depuis le 1er octobre, on peut préparer sa retraite en investissant dans le "Plan Epargne Retraite". L’argent est investi en bourse, avec avantage fiscal, et vous sera rendu à la retraite.

Emmanuel Macron sera ce jeudi à Rodez pour lancer le grand débat sur les retraites.
Mais, dans la plus grande discrétion, le gouvernement vient de lancer les "Fonds de pension"à la française pour préparer sa retraite.

Le PER (le Plan Épargne Retraite) est effectif depuis le 1er octobre.
Le gouvernement est discret parce que derrière ce "Plan Épargne Retraite", il y a deux gros mots.
D’abord, la "retraite par capitalisation". Cela signifie la fin de la solidarité, chacun économise donc dans son coin pour ses vieux jours.
Ensuite, l’autre gros mot c’est "Fond de Pension". L'argent récolté va en Bourse et, dans l'inconscient collectif, la Bourse c'est la spéculation et les "licenciements boursiers".
Donc, autant rester discret. Il n'est pas prévu par exemple de parler de ce PER pendant le grand débat sur la retraite même s’il est bien effectif depuis mardi dernier.

Concrètement, comment ça fonctionne ? Ce P.E.R est-il ouvert à tous ?

Bien sûr. Si vous mettez par exemple 2.000 euros sur votre PER, vous ne paierez pas d'impôt sur 2.000 euros c’est un avantage fiscal. Vous retrouverez cet argent qui aura fait des "petits" entre temps, à la retraite.

Mais il existe déjà de nombreux produits d'épargne retraite", qu'est-ce que ce "P.E.R." a de nouveau ?

D'abord, on peut récupérer tout son argent d'un coup, à l'âge de la retraite. C'est nouveau parce qu'avec les anciennes formules, c'était forcément une rente avec un certain montant par mois.
Deuxième nouveauté, la simplicité. Ce Plan Epargne Retraite remplace toutes les anciennes formules comme Perp, perco, Madelin, Article 83, Corem et autre Préfon.
Troisième chose nouvelle, le contexte. L'Assurance vie n'a plus la cote. Avec les taux bas, les banquiers ne veulent même plus proposer d'assurance-vie à leur client c'est pour cela que ce PER pourrait marcher. Le timing est idéal.

On vit peut-être une révolution, l'avènement des Fonds de Pension en France pour financer l'économie du pays et nos retraites individuelles.