Les robots arrivent dans les champs : fini les saisonniers !

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Un robot pour ramasser les framboises ! La révolution est en marche dans l'agriculture, les robots sont en train de remplacer les hommes.

Partout, on voit fleurir des prototypes de robot pour remplacer la main de l'homme au moment de la cueillette. C'est une initiative en Angleterre, rapportée par le journal Le Monde.
On l'appelle RoboCrop, "Crop" veut dire "récolte" en anglais.
Ce robot est capable de ramasser les framboises, un fruit pourtant fragile.
Toute la difficulté c'est de ramasser les framboises mûres et bien rouges à l’aide d’une caméra 3D, la ramasser sans l’écraser et sans abîmer le framboisier ce qui est une manœuvre compliquée.

Son développement a coûté près de 800.000 euros.
À terme, RoboCrop sera capable de ramasser 25.000 Framboises par jour, soit quasiment deux fois plus qu'un homme en une journée de huit heures.
L’avantage c’est qu’il sera capable de travailler nuit et jour.

Cela va créer du chômage de masse dans l'agriculture ?

Pas sûr, parce que la récolte c'est toujours un casse-tête, un goulet d'étranglement.
Que ce soit les fruits, les légumes ou la vigne, on manque de bras. Il faut faire venir des saisonniers de toute l'Europe.
En Grande Bretagne, le problème est particulièrement aigu avec le Brexit et la chute de la Livre, les agriculteurs anglais n'arrivent plus à attirer des saisonniers.

On peut même penser que l’avènement de la robotique dans les champs puisse être l'occasion de rapatrier dans nos pays des productions qui sont parties en Andalousie, où la main d'oeuvre est moins chère, comme la culture de fraise.

Il va y avoir du changement dans les champs, ce n'est plus plus l'Amour est dans le pré, mais le robot est dans le pré.