La Poste lance des résidences séniors

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

La Poste va transformer certains bureaux de poste en résidence pour séniors.

La Poste a un problème de fond, sa raison d'être est en train de se dérober sous ses pieds puisque l’on écrit de moins en moins. Le courrier recule chaque année de 6%.
La Poste est donc confrontée à un choix stratégique. Que faire ? Liquider l'entreprise ou lui donner une nouvelle mission sur un secteur dynamique ?

Le choix de la Silver Economie (Silver c’est gris en anglais), l'économie du gris, c’est d’essayer de répondre aux besoins engendrés par une société où les gens vivent plus longtemps et sont plus isolés.
Pour cela, La Poste a des atouts. Tout d’abord le réseau, puisque le facteur passe à votre domicile six jours sur sept. Mais elle dispose également et surtout d’un véritable capital sympathie. Quand il sonne chez nous, on laisse volontiers le facteur entrer chez soi.
C’est donc idéal pour rompre l'isolement des personnes âgées.
Faute de livrer du courrier, La Poste propose donc de nombreux services d'aide aux personnes âgées comme la livraison de repas ou de médicaments.
Il existe également le service "Veiller sur mes parents" pour lequel le facteur s'assure quotidiennement qu'une personne va bien.

Même problématique avec ses bâtiments puisque La Poste possède parfois de somptueux bâtiments devenus inutiles au cœur des villes, des logements de fonctions ou des centre courriers.
Qu'en faire ? Les vendre ou essayer justement de les recycler dans le cadre de cette politique de Silver Economie.
La Poste est en quète d'un partenaire pour transformer 14 bâtiments, 14 hotels de la Poste en résidence service seniors, à Perpignan, Metz, Roubaix, Brest, le Mans ou encore Annecy. Ce ne sont pas des Ehpads mais des résidences adaptées aux personnes âgées au cœur des villes moyennes.

Est-ce que ça marche ? Est-ce que ce tournant vers la "Silver Economie" porte ses fruits ?

Ce fonctionne tout doucement. Pour ce qui est du service "veiller sur mes parents", La Poste enregistre seulement 7.000 contrats signés deux ans après son lancement.
Souhaitons que ça marche car La Poste est groupe de plus de 200.000 salariés et notamment 70.000 facteurs.