Jusqu'à quel point les Français tolèrent certains collègues pénibles au travail ?

  • A
  • A
L'édito économique d'Axel de Tarlé est une chronique de l'émission Trois heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Insupportables collègues ! Deux salariés sur trois disent travailler avec des collègues gênants.

C'est le résultat d’une étude réalisée pour une agence d’intérim 100% online Qapa.fr, une enquête très révélatrice sur l'ambiance au travail et les collègues qui (sans s'en rendre compte) sont très gênants pour leur entourage.
La question posée était "Travaillez-vous avec des collègues qui sont gênants ?". La réponse est "oui" à 66%, les femmes sont mêmes 71 % à se plaindre.
Les reproches récurrents sont le bruit, le téléphone, les plaintes ou encore les odeurs.

C'est bien connu, ce sont toujours les autres qui sont gênants et on est soi-même irréprochable.
À la question "Pensez-vous être gênant pour vos collègues ?", la réponse est non à 89%.
Pour que ça change, il faudrait se dire les choses mais généralement, on n’ose pas selon les nuisances.
Pour ce qui est du bruit corporel (toux, gaz ou éructation), seuls 21% des salariés osent reprendre un collègue et lui notifier la gêne.
Pour le téléphone qui devient gênant, 15% des personnes osent parler de leur gêne à leur collègue.
Les odeurs corporelles sont un sujet plutôt délicat à aborder puisque seulement 3% des personnes concernées arrivent à aborder le problème.
Le look de ses collègues est un sujet que 13% des salariés abordent directement.
La moralité de cette étude est simple, soit on se dit les choses soit on se lave, on s'habille bien, on se parle doucement et on se tient bien !