EuropaCity : la justice annule son méga plan urbain

  • A
  • A
2:09
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque matin, Axel de Tarlé décrypte l'une des actualités économiques marquantes du jour.

La justice annule le mégaplan urbain Europa City qui devait voir le jour au nord de Paris.

Un super méga centre-commercial à 15 kilomètres au nord de Paris de 280 hectares avec "parc d’attractions, parc aquatique, centre commercial, salles de spectacle, restaurants, hôtel et même un parc des neiges avec une piste de ski".
On ne sait plus très bien si ce méga projet verra le jour puisque ce mardi, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé le plan d'urbanisme au motif que ce projet allait faire disparaître des terres agricoles particulièrement fertiles.

C'est vrai que ce genre de méga projet est typique de tout ce que l'on ne veut plus voir car ça ruine les espaces verts et la nature mais également les petits-commerces et les centre-ville.

Écoutez ce qu'en disait Nicolas Hulot en juillet dernier, alors ministre de l'Écologie, sur notre antenne.
LIRE AUSSI - EuropaCity, une "folie des grandeurs" dont Nicolas Hulot "ne veut plus"

On va voir maintenant, si le projet est définitivement enterré.
Néanmoins, il y a un bémol dans cette affaire. On doit quand même s'interroger sur cette tendance systématique que nous avons à rejeter tout nouveaux projets d'infrastructures comme Europa City, l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, le tunnel Lyon-Turin, des éoliennes ou une tour d'habitation, qui sont l'objet de recours systématique.
On voit bien les raisons environnementales et humaines. Simplement, avec cette attitude très conservatrice, on n'aurait jamais construit toutes les infrastructures du pays comme le TGV, les autoroutes, les rails ou les ponts.

À l'origine, Europa City devait voir le jour pour les Jeux Olympiques en 2024. Il avait sûrement beaucoup de défaut mais attention à ne pas non plus nous transformer en gardien de musée.