Espagne : des distributeurs de billets à reconnaissance faciale

  • A
  • A
2:23
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Des distributeurs automatiques de billets à reconnaissance faciale arrivent en Espagne.

Caixabank de Barcelone lance ces nouveaux DAB (distributeurs automatiques de billets), plus besoin de taper votre code. Ces distributeurs fonctionnent grâce à une caméra qui nous observe, scrute 16.000 points de notre visage, nous identifie et valide le retrait.
Pour éviter de tromper l'appareil avec une photo, il faut donner un signe de vie. Le distributeur va par exemple s'assurer que la pupille de vos yeux bouge.
La reconnaissance faciale devrait nous changer la vie.
Des chaines de restaurants permettent de payer avec un sourire, elle sert également pour passer les contrôles dans les aéroports.

Ça ne pose pas un problème de libertés individuelles ? Cela veut dire que l'on sera bientôt pisté en permanence ?

Nous ne sommes plus très loin de ce monde futuriste de Minority Report où Tom Cruise est en fuite mais il est repéré partout, dans le métro ou dans la rue par des caméras capables d'identifier n''importe qui, 'n'importe où. Pour éviter de se faire prendre, il finit donc pas se faire changer les yeux.
Avec cette technologie, on peut voir qui participe à une manifestation, qui se rend dans tel lieu de culte ou qui n'est pas fiché et donc sans-papier.
Google et Microsoft qui ont développé des technologie de reconnaissance facile, refusent de vendre leur technologie à des États. À l’inverse, Amazon a vendu son logiciel au FBI pour surveiller les frontières.
Ces nouvelles technologies sont donc à la fois fascinantes et inquiétantes.