Économie allemande : la panne de croissance

, modifié à
  • A
  • A
2:27
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 6h-9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Économie Allemande : la Panne. Le pays a frôlé la récession.

L’Allemagne a enregistré une croissance négative de -0,2% au troisième trimestre et de 0% au quatrième trimestre, alors que la France est dans le positif avec +0,3%.
Pourtant l'Allemagne a un point fort, l'export. Alors que se passe-t-il ? Le marché international se grippe.
Donald Trump veut multiplier les taxes sur l'automobile, ce qu'Angela Merkel a jugé "effrayant" ce week-end.
La Grande-Bretagne est dans la nasse du Brexit. Le japonais Honda veut fermer son usine et 3.500 postes sont menacés.
La Chine patine. Les ventes de voitures ont chuté de 17% en janvier, il s’agit du septième mois de baisse d'affilée.
Les marchés internationaux se ferment, c’est la tuile pour l'Allemagne dont la moitié du PIB est alimentée par l'export (contre le quart chez nous).

Au-delà de cette conjoncture défavorable, le second problème est un problème de fond. Il provient de la nature des exportations allemandes. La force de l'industrie allemande repose sur la mécanique avec notamment l’automobile ainsi que les machines et les outils.
Or l'avenir est dans le numérique. La voiture n'est plus diesel, elle est autonome et bardée de capteurs numériques.
L'Allemagne a une économie plus mécanique que numérique.

C’est un virage difficile à négocier pour nos voisins, avec une conjoncture moins favorable. Leur spécialité n'est plus adaptée à son époque et cela promet des lendemains moins flamboyants.
Qui sait ? Les Allemands vont fini par porter des Gilets jaunes !

Lire l’article des Échos - L'Allemagne évite de peu la récession