Dassault pense à la navette spatiale

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le monde bouge est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1 - Le 6h - 9h
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Dassault Aviation veut aller dans l'espace !

Des avions dans l'espace, c'est visiblement pour bientôt. C’est la déclaration surprenante et fascinante du PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, devant l'association des Centraliens. Cette déclaration a été rapportée par l'Usine Nouvelle, "Il faudra être dans l'espace, avec très certainement des avions spatiaux à un horizon de 15 à 20 ans".
Quel est l'intérêt de l'espace ? Il n’y a plus de frottement de l'air, vous pouvez donc aller très vite à plus de 5.000 km/h, soit deux fois la vitesse du Concorde ! On peut donc rêver un peu et notamment de faire un Paris-New-York en une heure et demi.
Airbus confirme que les technologies existent, on peut fabriquer un tel avion. Techniquement, ça a existé avec la navette spatiale même si cela avait mal fini avec les explosions de Challenger en 1986 et Columbia en 2003.
C'est intéressant de voir les fabricants d'avions qui voient l'espace comme une prochaine frontière.

Aller dans l'espace, oui, mais à quel coût ? Et pour quoi faire ?

Du tourisme ? On n’imagine pas encore un avion de ligne spatial avec un marché de gens prêts à payer pour rejoindre Sydney ou Shangai à Mach 5.
Eric Trappier parlait en fait d'un avion spatial militaire "qui contrôle l'espace, contrôlera ce qu'il y a en dessous".
Le Français Dassault compte bien être de l'aventure.