Coronavirus : la ruée vers l'or

  • A
  • A
2:28
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Conséquence du coronavirus, il existe un nombre de particuliers qui achètent des pièces d’or. En France, la cotation du Napoléon a même dû être interrompue.

Incroyable, ce coronavirus provoque la ruée vers le papier toilette et… les pièces d’or. Au point qu’effectivement, le Financial Times rapporte des pénuries de pièce d’or, de lingotin, un peu partout en Europe. En France, la cotation du Napoléon, ce sont des pièces qui contiennent 6 grammes d’or, a dû être suspendue car le marché ne fonctionne plus…avec d’un côté, beaucoup d’acheteurs (jusqu’à 5 fois plus) et de l’autre, plus aucun vendeur… Il faut dire que comme tous les commerces jugés non essentiels, les boutiques spécialisées dans l’achat et la revente d’or ont fermé.

Mais Axel, vous parlez là uniquement de particuliers (qui veulent acheter des pièces d’or)…Car sur les marchés financiers, le cours de l’or reste stable.

Oui, Effectivement. Car avec la chute de la Bourse, les investisseurs doivent compenser leur perte…et donc, ils vendent de l’or. C’est pour ça qu’en Bourse, l’or reste stable.  En revanche,  sur les marchés physiques là, c’est la ruée. Et ce comportement traduit bien cette inquiétude sourde qui traverse la société : à Court terme, je veux du papier toilette et des pâtes pour me nourrir, et à plus long terme, qui sait ? Il faut tout envisager.  Et avec un lingot d’or, ce n’est pas plus grand qu’un briquet, ça rentre dans la poche, et ça vaut près de 50 000 euros. Avec un lingot  d’or, je pourrai toujours me débrouiller, quoiqu’il arrive. On peut aussi acheter pour moins cher des lingotins. Intéressant de noter qu’en 2008, souvenez-vous, les Européens s’étaient précipiter à la banque pour retirer des billets ? Aujourd’hui, on achète de l’or. Cela traduit bien aussi d’une autre inquiétude : Toutes ces centaines de  milliards d’euros dégainés, par les gouvernements, par la Banque Centrale…On sait très bien que personne n’a le début de cet argent. Et donc, inconsciemment, on se dit que tout cela pourrait se terminer par une hyperinflation avec chute de la monnaie, chute de la valeur de l’euro. Et donc, comme toujours, dans les moments de crise, l’or retrouve ce rôle historique de valeur refuge.