Australie : Siemens accusé de travailler pour l’industrie du charbon

  • A
  • A
2:10
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Alors que que l'entreprise se targue d'être irréprochable sur le sujet, Siemens est accusé de tenir un double discours sur le climat. Son patron confirme "à regret" que Siemens honorera sa signature et participera bien à l’ouverture d’une mine géante de charbon, l'année prochain en Australie. Siemens ne fournira que la signalisation de la ligne de chemin de fer reliant la mine de charbon, soit à peine 0,02 % du projet.