Alinéa, Conforama : le coronavirus provoque des premières faillites dans l'ameublement

  • A
  • A
2:00
© Europe 1
Le monde bouge est une chronique de l'émission Europe Matin - 7h-9h
Partagez sur :

Le distributeur Alinéa a déposé le bilan. Conforama menace de faire de mêle sans aide urgente de l'Etat. Les conséquences de deux mois de confinement qui ont mis à mal un secteur déjà en crise avant l'arrivée de l'épidémie de coronavirus. 

Le Covid-19 provoque des premières faillites dans le secteur de l’ameublement. Le distributeur Alinéa dépose le bilan, et Conforama menace de faire de même, s’il n’obtient pas urgemment une aide de l’Etat. 

Le patron d’Alinéa le dit très clairement. Et nombre de commerçant vont surement se reconnaitre. Il y a eu les gilets jaunes qui ont plombé les week-ends. Puis, la grève contre la réforme des retraites, qui a plombé la saison de Noel. Et maintenant, le coronavirus qui nous achève. Résultat, c'est le dépôt de bilan. 

Effectivement, Conforama menace de suivre s’il n’obtient pas un prêt. Mais, apparemment, les banques tiquent. Il faut dire que les difficultés de Conforama ne sont pas nouvelles. Comme on l’a déjà dit, ce coronavirus accélère des tendances qui étaient déjà à l’œuvre, à savoir que le secteur de l’ameublement est un secteur en crise. 

C’est curieux parce que la tendance est au cocooning. Et le confinement a renforcé cette envie de prendre soin de son intérieur. 

Mais, aujourd’hui, on achète des meubles sur Internet. Et sur Internet, on casse les prix. C’est donc une concurrence redoutable pour les enseignes traditionnelle. Le E-commerce représentait déjà 15 % des ventes avant la crise. On peut penser que ce chiffre s’est envolé avec les deux mois de confinement. 

Alors maintenant, que faire face à cette déferlante du e-commerce ? Est-on condamné à fermer boutique ? Justement non. La solution, c’est de proposer (de vendre) des meubles qu’on ne trouve pas sur Amazon, d’avoir une offre exclusive. C’est le modèle Ikea. Quand on va chez Ikea, c’est pour acheter un lit Ikea, un produit bien particulier qu’on ne trouvera pas ailleurs. Et là, ça fonctionne. 

C’est d’ailleurs une problématique, à laquelle sont confrontés tous les distributeurs. Pour survivre dans ce monde, hyperconcurrentielle, il faut avoir une offre différentiante, exclusive. C’est bien pour ça que la grande distribution met le paquet sur les marques distributeurs. Des produits exclusifs qui permettent d’attirer et de conserver sa clientèle.