Séisme : un béton qui rend les bâtiments plus résistants aux tremblements de terre

  • A
  • A
1:42
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

La terre a tremblé cette semaine en France. Des secousses mineures, mardi, près de Brest (magnitude 3,7). Mais plus importantes, mercredi, au nord de Bordeaux (4,9). On les a ressenties sur toute la région Nouvelle-Aquitaine.
Heureusement, il n’y a eu aucun dégât.
Mais parfois, cela peut être plus grave. C’est pour cela qu’il existe désormais un béton qui rend les bâtiments plus résistants aux tremblements de terre.

Cela peut changer beaucoup de choses. Car ce béton va servir, avant tout, à renforcer les constructions anciennes. Vous savez qu’il existe aujourd’hui des normes de construction antisismiques dans toutes les zones à risque. Mais il n’y avait pas grand-chose pour les bâtiments existants. À part évidemment les reconstruire.
Avec ce nouveau béton, on va pouvoir fortifier tous les vieux bâtiments qui ne sont pas aux normes, simplement en l’appliquant comme un enduit sur les murs existants.

Ce sera suffisant pour résister à un tremblement de terre ?

Oui. Ils ont fait des tests en laboratoire et avec une couche de seulement 1 cm, le mur résiste à un tremblement de terre de magnitude 8, alors que sans enduit, il s’écroule à une magnitude d’à peine 5. Donc ce sera très précieux pour la rénovation antisismique.
Ce sont des chercheurs canadiens de l’Université de la Colombie-Britannique qui ont mis ce béton au point. Ils lui ont ajouté des fibres ce qui lui donne une certaine élasticité. Du coup, quand il est soumis au stress (un tremblement de terre par exemple), il se déforme au lieu de casser.

Ça veut dire qu’on évite aussi toutes les fissures ?

C’est l’autre intérêt de la technologie. D’ailleurs, les chercheurs travaillent sur une formule moins béton, mais plus proche d’une peinture élastique pour, justement, éviter de voir ses murs lézardés de fissures après les avoir repeints.