Sécurité : un radar qui détecte les armes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Innovation est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Pour détecter une arme ou une bombe, il faut passer sous un portique de sécurité ou dans un scanner à rayons X. Ce qui n’est pas très discret.
On va désormais pouvoir repérer à distance, qu’une personne cache un couteau ou une arme à feu.

C’est un radar minuscule que l’on peut cacher dans un mur, un comptoir ou un plafond. Donc de l’extérieur, il n’y a rien de visible. On n’a pas du tout l’impression de passer un contrôle de sécurité. Et pourtant, il va scanner toutes les personnes qui arrivent. Et être capable de reconnaître la signature électromagnétique d’un tas d’objets : un couteau, un pistolet, une grenade, une ceinture d’explosifs, même quand ils sont cachés sous les vêtements ou dans un sac.
Du coup, les agents de sécurité pourront cueillir la personne discrètement au moment où elle s’y attend le moins.

C’est déjà utilisé quelque part ?

Oui. C’est en test dans plusieurs casinos à Las Vegas. Avec toutes les allées et venues, ce serait impensable de faire passer tout le monde sous des portiques de sécurité. Alors que là, on va pouvoir repérer les armes à feu directement dans l’ascenseur, au comptoir d’enregistrement ou dans les couloirs. L’objectif, c’est de valider la fiabilité du système et être sûr, par exemple, qu’il ne confond pas un sèche-cheveux avec pistolet.
Ça s’appelle PatScan et c’est développé par les Canadiens de Patriot One Technologies.