Recyclage : la poubelle du futur triera toute seule les déchets

  • A
  • A
1:48
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce mercredi, il s'intéresse à l'invention de la startup anglaise, Lasso Loop, qui a créé la poubelle du futur. Une poubelle jaune qui trie toute seule les déchets et qui refuse ce qui n’est pas recyclable.

L’innovation du jour, c’est la poubelle du futur. Une poubelle jaune qui trie toute seule les déchets et qui refuse ce qui n’est pas recyclable.

Si vous jetez, à l’intérieur, des pelures d’orange ou des coquilles d’œuf, elle va vous les renvoyer avec un petit message : "Ici, c’est réservé au recyclage. J’accepte uniquement des emballages. Reprenez vos déchets et allez les mettre dans la poubelle verte (la poubelle normale)".

C’est aussi radical que pédagogique. Car, on le rappelle, le principal problème du recyclage aujourd’hui, c’est la qualité du tri. Or selon les villes, on n’accepte pas toujours la même chose dans les bacs de recyclage. C’est pourquoi cette poubelle contient une caméra, des capteurs et un tas d’algorithmes qui vont reconnaître tout ce qu’on y jette et le renvoyer si ce n’est pas recyclable.

Ça veut dire qu’il faudra jeter ses déchets un par un ?

Oui, mais c’est assez rapide. On ne pourra pas y jeter un sac entier (elle va vous le renvoyer). Mais aucun problème si on vide son contenu dans l’ouverture. Elle va tout trier au fur et à mesure.

Autre intérêt de cette poubelle, elle va séparer automatiquement le papier, le plastique, le métal et le verre. Mieux : elle va tout nettoyer. Les pots de yaourt, par exemple, vont passer dans un bain de vapeur qui va enlever les étiquettes et les restes de nourriture, pour n’avoir plus que des déchets propres.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, la plupart des plastiques ne sont pas recyclés quand ils sont "contaminés" comme on dit, par de la colle, du gras ou de la nourriture. Cette poubelle pourrait donc mettre un coup d’accélérateur au recyclage.

Elle est développée par Lasso Loop, une startup anglaise.