Pollution : un dispositif capte le CO2 directement à la sortie des pots d’échappement

  • A
  • A
1:47
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Chaque jour, Anicet Mbida nous fait découvrir une innovation qui pourrait bien changer notre façon de consommer. Ce mercredi, il s'intéresse à un dispositif qui capte le CO2 directement à la sortie des pots d’échappement pour limiter la pollution au maximum.

Réduction de vitesse et circulation différentiée, plusieurs villes viennent d’activer leurs dispositifs d’alerte pollution. Elles pourraient être intéressées par votre innovation du jour. Il s’agit d’un dispositif qui capte le CO2 directement à la sortie des pots d’échappement.

Ce n’est pas pour les voitures, plutôt pour les camions. Avec pour objectif de les transformer en véhicules zéro émission même s’ils continuent à utiliser leurs gros moteurs diesels.

On va donc installer une sorte d’aspirateur au bout du tuyau d’échappement. Il va récupérer toutes les fumées puis liquéfier le CO2 et le stocker dans un réservoir. Quand le camion ira ensuite dans une station-service, ce CO2 liquide pourra être transformé en carburant ou revendu à des industriels.

C’est assez simple et plutôt efficace, puisque le système supprime près de 90% des émissions du camion. Or le transport routier est aujourd’hui un des plus gros émetteurs de CO2.

Ça ne prend pas trop de place, ça ne consomme pas trop ?

Non, justement, c’est tout l’intérêt. Le processus utilise essentiellement la chaleur du moteur. Donc il consomme assez peu. Quant à l’encombrement, c’est vrai que cela prend un peu de place. On a besoin d’une bombonne de deux mètres de long, que l’on installe au-dessus de la cabine du conducteur.

La technologie a été mise au point par des chercheurs de l’EPFL en Suisse. Ils l’ont testée sur des camions. Mais elle pourrait aussi bien fonctionner sur les cars ou sur les bateaux. Cela permettrait de dépolluer les villes, notamment portuaires. C’est paradoxal, malgré tous les confinements, la concentration mondiale de CO2 dans l’atmosphère devrait continuer à augmenter cette année.

Pour beaucoup, la solution serait la capture de ce CO2 dans l’air. Alors, pourquoi ne pas commencer avec les échappements des camions ?