Éducation canine : les chiens pourraient bientôt être télécommandés grâce à une veste vibrante

  • A
  • A
0:50
L'innovation du jour est une chronique de l'émission Europe Matin - 5h-7h
Partagez sur :

Une veste vibrante permet de contrôler les mouvements de son animal à distance. Une innovation qui devrait se révéler très utile pour les chiens secouristes, les chiens policiers et les chiens d’aveugle.

Anicet Mbida a trouvé une innovation surprenante ce vendredi, un système pour télécommander les chiens.
De quoi s’agit-il ? D’une manette pour les guider comme des marionnettes ?

On ne va pas inquiéter les défenseurs des animaux, cela n’a rien à voir. Il y a bien une télécommande mais qui agit sur un gilet de dressage et sur des petits moteurs pour envoyer des vibrations devant ou sur le côté, des vibrations simples ou plus complexes.
Du coup, plutôt que d’apprendre au chien à s’arrêter quand on lui dit "assis !" ou à nous rejoindre quand on tape des mains, on lui apprend à réagir à ces vibrations. Ce qui est très pratique pour les chiens secouristes par exemple. Cela permet de leur donner des ordres à distance sans avoir à hurler pour qu’ils entendent. On pense aussi aux personnes muettes, à mobilité réduite ou aux chiens sourds avec lesquels il est difficile de communiquer.

Ça n’a rien à voir avec les colliers anti-aboiement qui envoient des décharges ?

Non ! On parle uniquement de vibrations aussi inoffensives que celles de votre téléphone.
C’est une technique de dressage mise au point à l’université Ben Gourion en Israël. En fait, la télécommande et les vibrations ne font que remplacer les ordres donnés à la voix ou par des gestes. Il faut savoir qu’un chien est capable de retenir en moyenne 150 ordres vocaux. Ils ont démontré qu’il pouvait aussi mémoriser une centaine de combinaisons de vibrations.

Combien faut-il de temps pour dresser un chien avec cette méthode ?

Évidemment, ça va dépendre du chien. Pour vous donner une idée, avec un croisement de labrador, il leur a suffi d’une heure pour lui apprendre "assis", "au pied", "recule". Donc c’est une technique qui pourrait se développer dans les centres de dressage.