LE SAVIEZ-VOUS ? Colette était la reine du scoop

SAISON 2019 - 2020
  • A
  • A
3:36
Partagez sur :

En 1919, Colette a tout fait pour obtenir l'interview exclusive d'une célébrité : la reine Marie de Roumanie. Découvrez cette histoire dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire".

En écoutant le récit consacré à Colette, vous vous avez peut-être eu envie d'en savoir encore davantage sur cette figure du 20ème siècle. Dans cet épisode bonus de "Au cœur de l'histoire", le spécialiste histoire Jean des Cars revient sur un épisode étonnant de la vie de la romancière. 

Saviez-vous qu’en 1919, à la Conférence de la Paix qui se tenait à Versailles pour tenter d’organiser l’après Première Guerre Mondiale, la romancière Colette, devenue journaliste, traquait une célébrité ? Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la reine Marie de Roumanie, petite-fille de la reine Victoria, du tsar Alexandre II et cousine du roi d’Angleterre George V ! En fait, l’épouse du roi Ferdinand, furieuse d’un nouveau projet de frontière entre la Roumanie et la Hongrie, très désavantageux pour les Roumains, veut rappeler à Clemenceau que c’est grâce à elle que la Roumanie s’est engagée du côté des Alliés.

Or, depuis 1912, Colette, divorcée, s’est remariée. Son mari, Henry de Jouvenel, est l’un des Rédacteurs en Chef du grand quotidien Le Matin. Colette y collabore avec talent et enthousiasme. Apprenant la venue imminente de la reine Marie, elle va à sa rencontre, avant qu’elle n’arrive à Paris. Envoyée très spéciale, Colette va griller toute la presse ! Son but : obtenir un entretien exclusif avec la très belle,  francophone et francophile souveraine. 

Elle bondit avec un bouquet de fleurs 

Le 3 mars, à l’aube, l’express de Bucarest auquel a été accroché la voiture, avec le salon de la reine, s’arrête en gare de Laroche-Migennes, dans l’Yonne. Un arrêt habituel, la locomotive a besoin d’eau. Colette, arrivée dans la nuit, en profite. Elle bondit à bord de la voiture-salon. L’escorte royale est surprise mais la journaliste tient un superbe bouquet de fleurs qu’elle offre "à la plus belle reine d’Europe "!

L’épouse du roi Ferdinand est venue plaider la cause de son pays. Mais, accompagnée de ses trois filles, elle a tenu à ce que son voyage soit officieux. Colette félicite la souveraine de se rendre à Versailles. 

"Comme Paris va vous aimer, Madame…"

La reine répond : "Je n’étais venue qu’une fois en France mais j’aime la France…"

La romancière-journaliste lui répond : "Comme Paris va vous aimer, Madame…"

La prestigieuse visiteuse dit, avec une fausse modestie : "Qui suis-je, sinon la première fonctionnaire de mon pays et... pas la mieux payée !?"

Colette avait raison : la reine Marie aura un succès fou à Paris. Et elle étonnera Versailles : elle dérangera le protocole en réclamant une rectification de frontière favorable à la Roumanie. Clemenceau protestera avec élégance : "Votre Majesté exige la part du lion !" La reine,souriante, répond : "C’est pour cette raison que je suis venue voir son cousin le Tigre !" Le Tigre, surnom donné à Clemenceau, cèdera : grâce à la reine Marie, la Grande Roumanie sera une réalité.

 

Vous voulez écouter les autres épisodes de ce podcast ?

>> Retrouvez-les sur notre site Europe1.fr et sur Apple Podcasts, SoundCloud, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

Auteur et présentation : Jean des Cars 

Cheffe de projet  : Adèle Ponticelli

Réalisation : Guillaume Vasseau

Diffusion et édition : Clémence Olivier

Graphisme : Europe 1 Studio

 

Les émissions précédentes