Zone euro : Bruxelles abaisse sa prévision de croissance pour 2019, stabilité pour 2018

, modifié à
  • A
  • A
Le déficit public devrait considérablement s'accroître en Italie, prévoit la Commission européenne.
Le déficit public devrait considérablement s'accroître en Italie, prévoit la Commission européenne. © JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :
La Commission européenne a déclaré jeudi prévoir 2,1% de croissance pour 2018 et de 1,9% en 2019. 

La Commission européenne a revu légèrement à la baisse sa prévision de croissance de la zone euro pour 2019 et maintenu celle de 2018, mettant cependant en garde contre "une incertitude croissante au niveau mondial".

+1,9% en 2019. Dans ses prévisions d'automne, l'exécutif européen table sur une croissance maintenue à 2,1% cette année, mais en recul à +1,9% en 2019, contre +2,0% lors de sa dernière évaluation en juillet dernier.

Des prévisions très pessimistes sur l'Italie. La Commission européenne a aussi exprimé des inquiétudes sur l'Italie. Le déficit public devrait considérablement s'y accroître au cours des deux prochaines années si Rome mettait en oeuvre les mesures prévues dans son budget 2019, rejeté par Bruxelles, a estimé jeudi la Commission européenne.

Dans ses prévisions d'automne, l'exécutif européen estime que le déficit de l'Italie atteindra 2,9% de son Produit intérieur brut (PIB) l'an prochain, puis 3,1% en 2020, soit bien au-delà des prévisions de Rome, qui table sur 2,4% en 2019 et 2,1% l'année suivante.