"Solidarité", "volonté" et chômage au plus bas : le miracle économique du territoire des Mauges

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Économiquement sinistrée dans les années 1990, la région connait aujourd’hui une renaissance spectaculaire, avec 9.000 entreprises en bonne santé et un taux de chômage trois points en dessous de la moyenne nationale. 
REPORTAGE

Un petit miracle économique. Jadis haut-lieu du textile et de la confection de chaussures, puis région économiquement sinistrée face à la concurrence dans les années 1990 de la production asiatique, le territoire des Mauges (Maine-et-Loire), a repris vie. Fort de 121.000 habitants, il compte pas moins de 9.000 entreprises. Le secret de l'extraordinaire vitalité de ce territoire ? "Le facteur humain", répondent les chefs d'entreprises au micro d'Europe 1. 

"Solidarité et entraide"

"On est très soudés, il y a beaucoup de solidarité, beaucoup d’entraide, beaucoup de transmission entre les anciens et les plus jeunes", explique Romain Bidet, gérant de l'entreprise éponyme, l'un des leaders français de l'agencement intérieur. Cette structure de 50 salariés travaille pour des enseignes de luxe du monde entier. "Il y a de la fierté, une vraie envie de bien faire", poursuit-il. 

Avant de construire son bel esprit d'équipe, la région des Mauges a connu une période sombre, de fermetures d'usine et de chômage massif. Les Mauges ont été contraintes de se reconvertir et de diversifier leurs activités. Ses secteurs de prédilection, variés, sont le luxe, la haute technologie, la construction, et l'agro-alimentaire. 30 ans plus tard, les résultats sont là : le taux de chômage y est inférieur à 5%, contre 8,5% pour la moyenne nationale. 

Besoin de main d'oeuvre 

A 20 kilomètres de chez Romain Bidet, Lacroix Electronics (450 salariés) fabrique des pièces pour Rafale, Airbus et Boeing. "On a des gens très engagés, très volontaires, très fidèles aussi. C'est une culture d’humilité et du travail bien fait. Je pense que c'est ça qui caractérise la région", souligne Emmanuelle Landru, responsable de site. En pleine croissance et demandeuses de main d'oeuvre, 84 entreprises des Mauges ouvrent leurs portes aux potentiels candidats jusqu'à la fin du mois. 

Europe 1
Par François Coulon édité par Laetitia Drevet