Sécu : déficit fortement réduit en 2018, à 400 millions d'euros

, modifié à
  • A
  • A
Le gouvernement doit dévoiler mardi son projet de budget de la Sécu pour 2019. Image d'illustration.
Le gouvernement doit dévoiler mardi son projet de budget de la Sécu pour 2019. Image d'illustration. © PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
Selon la Commission des comptes, le déficit de la Sécurité sociale sera ramené à 400 millions d'euros en 2018. 

Le déficit de la Sécurité sociale devrait se réduire fortement en 2018, à 400 millions d'euros, un chiffre proche des dernières prévisions mais en nette amélioration comparé aux 2,2 milliards initialement visés par le gouvernement, selon une synthèse de la Commission des comptes.

Des chiffres permis par le rebond de la croissance et de l'emploi.  La même commission prévoyait en juin un déficit cumulé de 300 millions d'euros pour le régime général et le fonds de solidarité vieillesse (FSV), loin des objectifs du budget de la Sécu pour 2018. La baisse est encore plus soutenue au regard du déficit enregistré en 2017, à 5,1 milliards. Ces résultats sont directement liés au rebond inattendu de la croissance et de l'emploi l'an dernier.

Comme espéré, le régime général affichera son premier excédent depuis 17 ans avec un résultat positif d'1,8 milliard. Les branches famille, vieillesse, accidents du travail seront bénéficiaires, seule l'Assurance maladie restant dans le rouge, à hauteur de 900 millions. Le fonds de solidarité vieillesse (qui verse les cotisations retraites des chômeurs et le minimum vieillesse) affichera un déficit de 2,1 milliards.

Le gouvernement doit dévoiler mardi son projet de budget pour la Sécu. Le déficit global pourrait toutefois être alourdi à 1 milliard d'euros en raison d'un crédit d'impôt non compensé par l'État en 2017, la Commission des comptes considérant qu'"il y a tout lieu de penser que tel sera également le cas en 2018". Pour 2019, "sans mesures nouvelles", le déficit de la sécurité Sociale replongerait à 3 milliards d'euros.

Mais le gouvernement, qui vise l'équilibre des comptes, doit dévoiler mardi son projet de budget de la Sécu pour 2019, qui comprendra notamment un plan de 3,8 milliards d'euros d'économies pour l'Assurance maladie et un quasi-gel des retraites  et des allocations familiales.