Réouverture des commerces : comment gérer l'affluence en boutique ?

, modifié à
  • A
  • A
centre commercial commerces clients covid-19 coronavirus Bordeaux 1:27
Des clients passent devant des boutiques fermées à Bordeaux, au quatrième jour du confinement, le 4 novembre 2020. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
À la veille de la réouverture des commerces, ceux-ci s'organisent pour parvenir à respecter la limite d'un client pour 8m2. Dans les surfaces de plus de 400m2 où le comptage sera obligatoire, certains directeurs décident d'utiliser des applications mobiles de comptage, voire un système automatisé aux portes des magasins.
REPORTAGE

Après près d'un mois de fermeture, J-1 avant la réouverture des commerces dits "non-essentiels". Un moment très attendu à quelques semaines de Noël, mais qui devra néanmoins être très encadré. Parmi les règles imposées aux commerçants, une jauge d'un client pour 8m2, afin de limiter les risques de contamination au Covid-19. Pour les grandes surfaces, les magasins de plus de 400m2, le comptage devient donc obligatoire.

Application mobile ou système de capteurs

À la différence du premier confinement, pas de système D pour les 30.000 à 40.000 commerces concernés qui s'organisent pour trouver une technique leur permettant de faciliter le comptage des clients. Pour beaucoup, comme les magasins JouéClub, Maisons du Monde, ou encore Carrefour, cela sera réalisé par un membre du personnel, à l'aide d'une application mobile capable d'alerter lorsque la jauge maximale est atteinte.

D'autres, comme Lidl, ont fait le choix d'un système automatisé, via des capteurs placés aux portes de leurs magasins. "C'est d'une simplicité enfantine", affirme Michel Biero, directeur de Lidl France, au micro d'Europe 1. "Chaque chef de magasin pilote en fonction de sa surface de vente. C'est électronique, c'est automatique, et une fois que le nombre est atteint, les portes restent fermées."

"5.000 demandes en trois à quatre jours"

L'argument de la simplicité semble faire mouche. Les entreprises spécialisées dans ce type de technologie croulent sous les demandes. "En trois à quatre jours, on a eu 5.000 demandes", déclare Éric Silva, directeur grands comptes chez CheckPoint, fournisseur de solutions technologiques pour le secteur de la distribution. "Tout le monde veut s'équiper très rapidement, et on fera au mieux pour servir tout le monde."

Mais ces systèmes ne suffisent pas toujours. Dans les centres commerciaux, par exemple, des attroupements peuvent se former malgré le respect de la jauge. Du personnel devra donc être mobilisé à cet effet.

Europe 1
Par Élise Denjean ,édité par Pauline Rouquette