"On a tellement hâte !" : les restaurateurs se projettent enfin sur la réouverture

  • A
  • A
Les restaurants pourront rouvrir leur terrasse, s'ils en ont une, le 19 mai.
Les restaurants pourront rouvrir leur terrasse, s'ils en ont une, le 19 mai. © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
C'est officiel : les restaurants pourront rouvrir à partir du 19 mai, uniquement en terrasse, puis le 9 juin en salle. Un protocole sanitaire strict sera défini pour accueillir les clients mais déjà le soulagement prime chez les restaurateurs. Après de longs mois d'attente, ils ont trois semaines pour dépoussiérer leur carte.
TÉMOIGNAGE

"C'est un énorme soulagement" : pour les restaurateurs, la fin tant espérée des restrictions sanitaires, synonymes de fermeture, se profile. Selon le calendrier de déconfinement révélé jeudi par Europe 1, les bars, cafés et restaurants pourront rouvrir le 19 mai en terrasse puis le 9 juin en salle (avec une jauge). Après plus de six mois de fermeture à cause du Covid-19, Babeth Leduc, restauratrice en Loire-Atlantique a hâte de pouvoir exercer à nouveau son métier. "On est tellement content d'avoir enfin une date de réouverture, on l'a tellement attendue", réagit-elle au micro d'Europe 1.

"La perspective de reprendre notre activité, ça fait du bien. Mercredi encore j'écrivais à mes employés que le président allait donner le calendrier vendredi. Finalement c'est arrivé un jour plus tôt. On a hâte de tous se retrouver, de faire le ménage et de se remettre au travail", se projette Babeth Leduc, qui gère deux établissements près de Nantes, La Civelle, à Trentemoult et le Monte Cristo, à Vertou. Elle a désormais trois semaines pour préparer la réouverture. "C'est suffisant. On est resté en contact avec nos fournisseurs. Mon sommelier va passer ses commandes, idem en cuisine, la carte est prête. Y a plus qu'à !", sourit la restauratrice.

Réflexion sur la date de réouverture

Les restaurateurs ne sont pas les seuls à se réjouir d'avoir enfin une date de réouverture. "J'ai déjà des clients qui appellent pour réserver !", s'enthousiasme Babeth Leduc. "Les clients sont dans les starting blocks. Ça fait chaud au cœur de voir qu'ils sont restés fidèles", sourit la restauratrice. Même si elle est obligée de faire patienter les premiers appelants. "Je ne sais pas quelles seront les contraintes sanitaires pour la réouverture. Je prends le numéro de tout le monde, je fais une liste et je les rappellerai dans l'ordre quand je me serai organisée", précise-t-elle.

De fait, la réouverture nécessite une petite réflexion. "Je me laisse jusqu'à la fin de la semaine pour décider si j'ouvre le 19 mai en terrasse, avec restaurant ou juste du bar, ou si j'attends le 9 juin pour tout reprendre", explique Babeth Leduc. "En terrasse, ce n'est pas forcément simple. Je devrais faire travailler 20 personnes alors que je ne peux mettre que 36 couverts. Donc je me demande si j'ai vraiment intérêt à rouvrir dès le 19 mai. Surtout qu'on sera en plus dépendants de la météo. S'il se met à pleuvoir à 11h30, les gens ne sortiront pas de chez eux pour le déjeuner. Le bénéfice des terrasses n'est pas le même pour un restaurant que pour un café", rappelle-t-elle. Un choix que tout le monde n'a pas le luxe d'avoir : 48% des restaurants n'ont pas de terrasse.