Nouvelle année record pour le cognac

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le célèbre alcool a encore vu ses ventes progresser, dans un marché où 98% de la production est écoulée en dehors des frontières françaises.

Le cognac made in France fait un tabac ! Ses ventes ont encore progressé cette année, pour atteindre le cap des 200 millions de bouteilles vendues. Un record. Si les Français consomment peu cet alcool, les Asiatiques et les Américains en raffolent. Il s'agit de la quatrième année consécutive de croissance, pour 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

86,5 millions de bouteilles vendues aux Etats-Unis. Depuis très longtemps, les Américains adorent le cognac, mais plus encore depuis une quinzaine d'années sous l'influence... de quelques stars du rap qui n'hésitent pas à citer les plus grandes marques de cognac dans leur chanson. Elle est aujourd'hui la boisson préférée des populations afro-américaines et le phénomène prend de l'ampleur d'année en année. Les Etats-Unis ont consommé 86,5 millions de bouteilles entre le 1er août 2017 et le 31 juillet 2018.

Singapour, petit pays et grands consommateurs. L'Asie est le deuxième marché à l'exportation, et plus précisément Singapour et la Chine. Cette année, 26 millions de bouteilles ont été vendues à Singapour, soit 12% des ventes mondiales. Autre chiffre qui montre l'engouement de ce petit pays pour notre digestif : Singapour consomme autant de cognac que la Chine tout entière !

Les exportations de cognac en Chine sont reparties, après un coup d'arrêt il y a quatre ans, suite aux mesures anti-corruption décidées par Pékin. Beaucoup de Chinois achetaient des produits de luxe, et notamment du cognac pour soudoyer des fonctionnaires. Aujourd'hui, cette pratique est sévèrement réprimée mais le goût des Chinois pour le cognac, lui, reste intact. Et les grandes marques misent à fond sur le développement de la classe moyenne en Chine. 

Mais le cognac reste un marché d'exportation. C'est le paradoxe d'un produit marqueur de l'identité française que les Français ne consomment pas. Un chiffre dit tout : 98% de la production est vendu à l'étranger.

Europe 1
Par Olivier Samain, édité par Guillaume Perrodeau