L'Italie renoue avec un niveau de croissance inédit depuis 2011

  • A
  • A
Drapeau Italie 1280
La croissance italienne est de plus en plus dynamique. © ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

Sur les six premiers mois de l'année, le Produit intérieur brut italien a progressé de 1,2%, un rythme supérieur aux prévisions.

L'Italie a enregistré une progression de 0,4% de son PIB au deuxième trimestre, poussée par la demande intérieure, qui porte la croissance à 1,5% sur un an, son rythme le plus soutenu depuis 2011 même s'il reste en-deçà de la moyenne européenne. La croissance économique dans la zone euro s'est en effet établie à 0,6% au deuxième trimestre 2017 et a atteint 2,2% sur un an, a annoncé mercredi l'Office européen des statistiques Eurostat.

Croissance supérieure aux prévisions. Sur les six premiers mois de l'année, le Produit intérieur brut italien a progressé de 1,2%, selon l'Institut national des statistiques (Istat), qui tablait en mai sur une croissance de 1% en 2017. "Mieux que les prévisions. Une bonne base pour relancer l'économie et l'emploi", s'est réjoui sur Twitter le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni. Au printemps, le gouvernement italien prévoyait une augmentation du PIB de 1,1% cette année, la Commission européenne tablait sur 0,9% et le Fonds monétaire international (FMI) sur 0,8%.

La Banque centrale d'Italie avait pour sa part revu à la hausse ses prévisions mi-juillet - 1,4% contre 0,9% estimé en janvier - en évoquant une "accélération de l'activité économique en début d'année" mais aussi "le développement plus favorable de la demande et des marchés des matières premières énergétiques". La prudence reste de mise pour la suite : la banque centrale prévoit une croissance de 1,3% en 2018 et 1,2% en 2019.