Coronavirus : les professionnels de l'immobilier se préparent à une crise du logement

, modifié à
  • A
  • A
Les professionnels s'attendent à une hausse des impayés de crédits immobiliers. 1:08
Les professionnels s'attendent à une hausse des impayés de crédits immobiliers. © Crédits: PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
Vers une crise du logement ? Avec les hausses d'impayés, que ce soit pour les charges de copropriété ou les loyers, les professionnels de l'immobilier pensent que la crise économique ne va faire que s'étendre. Ils se préparent donc à affronter une vague d'échéance de crédits immobiliers impayés et font plus de provisions pour parer les défauts de paiement à venir. 

Hausse des impayés de loyer, des charges de copropriété... Une crise du logement menace le pays. Les professionnels du secteur de l'immobilier s'inquiètent donc et pensent ce que cette crise pourrait se propager. Ils se préparent même à affronter à une vague d'impayés pour les crédits immobiliers. 

Si en ce moment la situation est plutôt stable. C'est uniquement grâce aux différentes aides mises en place par l'État pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus. Les banques font également preuve de souplesse et permettent le report d'échéances. 

"La crise économique va prendre de l'ampleur"

Mais cet équilibre instable ne devrait pas durer éternellement selon Jean-Marc Vilon, directeur général de Crédit Logement. "Ce qui est certain, c'est qu'on va voir une hausse du risque arriver en fin d'année et surtout au début de 2021. La crise économique va prendre de l'ampleur, des entreprises vont faire faillite et des salariés vont se retrouver au chômage, donc avoir des difficultés à rembourser leur crédit immobilier. Donc oui, d'une manière certaine, il va y avoir une hausse des impayés", explique-t-il. 

Une certitude auxquelles les banques tentent, tant bien que mal de se préparer. Elles ont fait, cette année, plus de provisions pour parer les éventuels défauts de paiement.

Europe 1
Par Elise Denjean édité par Manon Bernard