Trump, Warren, Orban… Les 10 scénarios "catastrophe" pour 2020, selon Saxo Bank

  • A
  • A
Partagez sur :
Victoire de la gauche aux présidentielles américaines, "all in" de Donald Trump pour sa campagne ou encore sécession en Europe : la Saxo Bank a imaginé dix scénarios dévastateurs pour l'économie en 2020. Faut-il y croire ?

Les banquiers doivent toujours tout envisager, y compris l'inenvisageable. Pour 2020, la Banque danoise Saxo Bank, a donc publié l'étude "10 scénarios chocs pour 2020", dans laquelle elle fait le tour des éléments perturbateurs qui pourraient faire l'effet d'une bombe sur les marchés. Et les Français sont impliqués.

Premier scénario : les Démocrates l'emportent aux élections présidentielles américaines de 2020. Les Démocrates version Elisabeth Warren, avec son programme très à gauche. C'est là qu'interviennent les Français puisque la candidate s'est entourée de Gabriel Zucman et Emmanuel Saez, deux économistes de l'école Thomas Piketty. Elisabeth Warren promet par exemple de créer un impôt sur la fortune aux États-Unis, de démanteler les GAFA ou encore de socialiser le système de santé, avec à la clé une chute de 50% des grands labos américains à Wall Street.

L'étude ne regarde pas seulement à gauche. Donald Trump donne aussi des sueurs froides à la banque danoise. Le président américain est au sommet de sa forme et pourrait être prêt à tout pour gagner un deuxième mandat, comme par exemple créer une super taxe "America First" à 25% sur toutes les importations. Ou encore, lancer une politique de grands travaux démentiels, provoquant ainsi une chute du dollar et une remontée en flèche des taux d'intérêts.

Pure fantaisie ?

Certaines prévisions catastrophes tombent plus prêt de chez nous. En Europe, la Saxo Bank imagine la Hongrie quitter l'Union européenne suite à un clash entre le président hongrois Viktor Orban et les 27 sur les questions migratoires et de société. Mais est-ce vraiment envisageable ? Ou est-ce que ce sont juste des scénarios fantaisistes ?

Nous avons retrouvé l'étude de l'an dernier, "Les 10 scénarios catastrophe de Saxo Bank pour 2019". Aucun ne s'est matérialisé. La banque imaginait par exemple la victoire de Jeremy Corbyn en Grande-Bretagne ou encore une récession en Allemagne (on n'en était pas loin). Vous savez ce qu'on dit d'un bon économiste : c'est quelqu'un qui se trompe régulièrement, mais qui sait très bien expliquer pourquoi il s'est trompé.