Intermarché annonce un nouveau plan social dans sa filiale logistique

  • A
  • A
Intermarché devrait fermer progressivement six bases logistiques.
Intermarché devrait fermer progressivement six bases logistiques. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Le syndicats craignent "des centaines" de suppressions de postes. 

La filiale logistique d'Intermarché  (Groupement Les Mousquetaires) a annoncé vendredi un nouveau plan social. Selon la CGT, ce plan devrait laisser "sans emploi" des "centaines de salariés", un chiffre contesté par la direction du groupe de distribution. Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) au sein de ITM LAI, annoncé lors d'un comité central d'entreprise réuni jeudi et vendredi, affiche un solde "négatif" de 122 suppressions de postes d'après la CGT, qui craint en outre des effets "extrêmement importants" sur l'emploi dans plusieurs établissements en "fermeture sèche".

Fermeture de six bases logistiques. Sans donner de chiffres, la direction d'Intermarché a confirmé qu'elle avait présenté un "projet de transfert et de modernisation des activités de plusieurs bases logistiques" mais "conteste formellement l'interprétation (...) concluant à 'des centaines de suppressions de postes'". La direction du groupe de distribution souligne qu'elle programme "certes" la "fermeture de certaines bases", mais également "l'ouverture de nouveaux sites, créateurs d'emplois".

Dans le détail, le PSE prévoit la fermeture progressive de six bases logistiques entre "fin 2020 et fin 2021", a précisé Thierry Nuttin (CGT), secrétaire du CCE. Des fermetures partiellement compensées par la construction de quatre nouvelles bases sur la même commune ou à proximité. Mais sur les sites de Gournay-Loizé (237 postes selon la CGT) et Saint-Dié-des-Vosges (197 postes), concernés par des "fermetures sèches", le reclassement des salariés dans d'autres bases sera "compliqué", a estimé Thierry Nuttin.