INFORMATION EUROPE 1 - Les bars ne devraient pas rouvrir avant le 1er février

, modifié à
  • A
  • A
Les propriétaires de bar déplorent l'absence d'horizon les concernant après l'allocution d'Emmanuel Macron mardi soir. 1:27
Les propriétaires de bar déplorent l'absence d'horizon les concernant après l'allocution d'Emmanuel Macron mardi soir. © THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a indiqué mardi que les restaurants pourraient éventuellement rouvrir à partir du 20 janvier. De leur côté, les propriétaires de bars déplorent le silence du chef de l'Etat à leur égard. Mais selon les informations d'Europe 1, la réouverture des établissements ne serait pas autorisée avant le 1er février.
INFO EUROPE 1

Une date pour les commerces, mais pas pour les restaurants. Emmanuel Macron a annoncé mardi soir la réouverture des commerces non essentiels à partir de samedi. De leur côté, les restaurateurs devront encore attendre au moins jusqu’au 20 janvier avant d’envisager une réouverture, si la situation sanitaire face au Covid-19 leur permet.

Emmanuel Macron n'a en revanche rien dit concernant les bars. Mais selon nos informations, leur réouverture ne serait pas envisagée avant le 1er février. Rien n'est acté mais si l'épidémie montrait une impressionnante accalmie en janvier, ils pourraient peut-être rouvrir le 20. Mais ce qui se dessine plutôt, c'est d'abord une réouverture des restaurants et si tout se passe bien, des bars ensuite. Peut-être autour du 1er février, donc.

Une longue attente

Une date et un peu de perspective, c'est ce qu'espéraient pour leur part les restaurateurs, mais devoir rester fermé à Noël, avec encore deux mois d'attente, reste difficile à digérer pour Benjamin Hiely, patron de La fourchette à Avignon. "Cette date est loin. C’est terrible pour nous", lâche-t-il auprès d'Europe 1.

"Nous sommes complétement oubliés"

Il se remonte le moral en imaginant des repas de fêtes à emporter, ce que ne peut même pas faire Fréderic Lambert, propriétaire de plusieurs bars à Paris. Pour lui : pas de vente à emporter et aucune date de réouverture annoncée, même hypothétique. "De fait, nous sommes complétement oubliés. Cela rajoute terriblement à l’inquiétude, car comme l’a dit le président : l’incertitude, c’est le maximum de stress", ironise-t-il. Selon nos informations, il faudra attendre le 1er février pour une réouverture des bars.

D’ici là, les aides prévues vont être renforcées, à hauteur de 20% du chiffre d'affaires de l'an dernier, ce qui ne suffit pas à rassurer Sonia Alves, patronne d'un bar-restaurant à Orléans. "J’ai ouvert l’année dernière au mois d’août, c’était ma première année, mon premier hiver, donc je n’ai pas grand-chose en chiffre d’affaires", explique-t-elle.

Enfin, des aides spécifiques devraient également être annoncées pour les hôtels.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Romain David