Facture d'énergie : apprenez à y voir clair dans la jungle des fournisseurs

  • A
  • A
Partagez sur :
Après l'augmentation des tarifs au cours de l'été, et avant d'avoir à rallumer le chauffage, la rentrée est la période idéale pour changer de fournisseur de gaz ou d’électricité.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

La rentrée est l'occasion de changer de fournisseurs d’énergie si vous trouvez que le vôtre commence à peser lourdement sur votre budget. Avec la flambée des prix depuis le début de l’été - près de 9% d'augmentation du tarif réglementé de l'électricité - et l’automne qui arrive, période à laquelle on rallume le chauffage, le moment est idéal pour regarder ce que fait la concurrence. Changer d'opérateur permet dans certains cas d'économiser jusqu'à 200 euros sur un an. Mais tous les fournisseurs alternatifs ne se valent pas. Europe 1 passe en revue les pièges à éviter pour être certain d'optimiser sa facture.

Qu'il s'agisse d'un fournisseur d'électricité ou de gaz, pour s'assurer d'avoir trouvé la meilleure offre, vous pouvez faire une simulation en ligne sur le site du Médiateur national de l'énergie. Avec plus de 30 fournisseurs d'électricité sur le marché, cet outil permet de se faire une première idée.

Une règle d'or à respecter : optez pour une offre avec un prix fixe, ce qui vous évitera les mauvaises surprises des offres indexées sur le tarif réglementé, et qui n'ont fait qu'augmenter ces dernières années.

Des réductions... généralement très partielles

Méfiez-vous également des offres trop alléchantes, qui affichent des pourcentages de réduction. "Avec des offres à -10% ou -12%, il ne faut pas que le consommateur s'imagine que ce pourcentage de réduction porte sur l'intégralité de sa facture. Une facture d'énergie c'est un tiers de consommation, un tiers d'abonnement et un tiers de taxes. Le pourcentage de réduction ne porte que sur un seul de ces tiers", avertit Cédric Musso, spécialiste des questions d'énergie à l'UFC-Que Choisir.

Et enfin, notez que changer de fournisseur est gratuit, et peut se faire à n'importe quel moment. Vous n'avez pas besoin d'attendre la date anniversaire de votre contrat. Surtout, il revient à votre nouveau fournisseur de s'occuper de toutes les démarches.

Europe 1
Par Maud Descamps