Emploi et immobilier : Grenoble sacrée par un baromètre ville la plus attractive de France

, modifié à
  • A
  • A
Grenoble emporte la médaille d'or pour l'année 2018 et passe ainsi devant Lille, leader l'an dernier. © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Selon un classement publié mardi dans Le Parisien, c'est Grenoble, devant Lille et Lyon, qui allie le mieux offres d'emploi et immobilier attractif.

Débarquer dans une ville nouvelle, y décrocher un CDI tout en mettant la main sur un logement potable : tout cela relève parfois de la gageure. Pour vous aider, le comparateur de crédits immobiliers MeilleursTaux.com et la société Jobijoba publient mardi leur baromètre des villes les plus attractives de France. Et cette année, Grenoble y ravit la première place à Lille, rapporte Le Parisien.

Grenoble, ses Alpes... et ses offres d'emploi. La méthode pour établir ce classement est simple : elle prend à la fois le nombre d'offres de CDI par habitant et la capacité à devenir propriétaire. Cette dernière est calculée à partir du salaire moyen dans chaque ville. A ce petit jeu, Grenoble emporte la médaille d'or pour l'année 2018 et passe ainsi devant Lille, leader l'an dernier. La raison de ce sacre ? Son dynamisme en termes d'emploi, avec 12,3 offres de CDI pour 100 habitants. Le coût de l'immobilier a cependant connu une hausse dans le chef-lieu de l'Isère : on peut y acheter 60 m2 contre 66 m2 l'an dernier avec le salaire moyen. Lille s'accroche à la seconde place grâce à un bon marché de l'emploi. Lyon, pour sa part, très dynamique économiquement (13,8 CDI pour 100 habitants), complète le podium.

Le Mans, la petite ville qui monte. Malgré seulement 5,5 d'offres de CDI pour 100 habitants, Le Mans parvient à décrocher la quatrième place de ce baromètre. En cause, son attractivité immobilière : avec le salaire moyen de la ville, un salarié peut y acheter 84 m2. Toujours dans l'ouest, Nantes, Rennes et Angers rétrogradent toutes trois et finissent respectivement aux 7ème, 9ème et 13ème places.

Paris et la Côte d'Azur mal classés. Paris figure en piètre position dans ce classement. Les prix de l'immobilier desservent la capitale avec un pouvoir d'achat permettant d'acquérir 22 m2 seulement. De plus, malgré son poids dans l'économie européenne, elle n'est pas si attractive que cela avec seulement 6,8 offres d'emploi pour 100 habitants. Enfin, les villes du Sud-Est sont aussi en bas de tableau : Montpellier est 15ème, Toulon 18ème, Marseille 19ème et Nice 20ème. Dans ces métropoles au climat pourtant très attractif, soit c'est l'emploi qui pèche (comme à Marseille), soit c'est l'immobilier qui est cher (à Nice par exemple).

Le Top 10 du baromètre Jobijoba-MeilleursTaux.com : 

1. Grenoble
2. Lille
3. Lyon
4. Le Mans
5. Toulouse
6. Dijon
7. Nantes
8. Saint-Etienne
9. Rennes
10. Strasbourg