Les associations multiplient les appels en cette fin d'année pour maximiser les dons avant le 31 décembre. 1:46
  • Copié
Saadia Sisaïd, édité par Margaux Baralon , modifié à
Il ne reste plus beaucoup de temps pour faire des dons aux organismes caritatifs et bénéficier à ce titre d'allègements fiscaux. Passé le 31 décembre à minuit, les sommes versées ne permettent plus d'obtenir une réduction ou un crédit d'impôt pour l'année 2019. Les associations le savent et ne ménagent pas leur peine pour rappeler cette échéance à leurs donateurs.

"Quasiment 10 % de notre collecte de fonds en ligne se fait le seul jour du 31 décembre." Pour Dominique Avril, responsable de la collecte de dons à l'Ordre de Malte, le compte à rebours est lancé. Les trois derniers jours de 2019 sont cruciaux pour son association, comme les dizaines d'autres qui reposent sur la générosité des Français. "Jusqu'à 23h59, des gens font encore des dons."

30 % des dons versés dans l'année le sont en décembre

Au total, 30% des dons effectués dans l'année sont versés ce mois-ci. Pour les maximiser, les responsables enchaînent donc les rappels aux donateurs : courrier, e-mail, sms... tous les moyens sont bons pour leur dire qu'il n'y a pas de temps à perdre. "Nous mettons l'accent sur la défiscalisation des dons [qui se calcule sur l'année civile] mais aussi sur l'impact concret qu'ils peuvent avoir pour nos projets", explique Aurélie Jorgowski-Biard, responsable de la collecte chez Action Enfance, qui accueille des enfants et des adolescents en difficulté dans des villages. 

Ces dernières heures sont d'autant plus importantes que la collecte a été "moyenne" cette année, selon France Générosités, l'organisme qui regroupe la plupart des grandes associations caritatives en France. L'année dernière déjà, les craintes des Français sur le prélèvement à la source avaient pénalisé les dons. Ces inquiétudes étant désormais levées, les organismes espèrent donc faire mieux cette année.