Aigle Azur a reçu 14 offres de reprise, mais aucune acceptable en l'état

  • A
  • A
Aigle Azur a été placé en redressement judiciaire.
Aigle Azur a été placé en redressement judiciaire. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Le compagnie aérienne, en redressement judiciaire, a reçu des offres de reprise mais qui sont à améliorer, selon un communiqué publié à l'issue d'un Comité d'entreprise extraordinaire. 

Aigle Azur a reçu 14 offres de reprise, qui sont à améliorer et "ne sont pas exécutables en l'état", a indiqué lundi dans un communiqué la compagnie aérienne à l'issue du Comité d'entreprise (CE) extraordinaire entamé dans l'après-midi.

L'administrateur judiciaire d'Aigle Azur a reçu "14 manifestations d'intérêt essentiellement pour des actifs isolés", mais également pour des "projets de reprise plus globaux", précise le communiqué de la compagnie placée en redressement judiciaire. "Ces offres de reprise de la société sont toutes à parfaire et ne sont pas exécutables en l'état", poursuit le communiqué, qui indique que la prochaine audience devant le tribunal de commerce d'Évry aura lieu le 16 septembre.

La compagnie ne peut ni dédommager ses clients ni assurer de rapatriement

Aigle Azur, spécialiste de la desserte de l'Algérie qui emploie près de 1.200 personnes, est actuellement en redressement judiciaire. La compagnie est dans une telle impasse financière qu'il ne peut ni dédommager financièrement ses clients ni même assurer le rapatriement des voyageurs dont le vol retour a été annulé.